Les grands-parents, ceux qui parient sur l'avenir

Messe du pape à Sumaré, 26 juillet 2013

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 637 clics

Lors de la messe qu’il a célébrée vendredi 26 juillet au matin à Sumaré, en la mémoire des parents de la Vierge, saints Joachim et Anne, le pape a rendu hommage aux grands-parents, « ceux qui parient sur la vie et sur l’avenir ».

Les grands-parents qu’ont été Anne et Joachim, grands-parents de Jésus, « ont accepté d’être un maillon de la chaîne » dans l’histoire du salut : une « promesse » que, en tant que parents de la Vierge, ils ne purent que « saluer de loin » mais à laquelle ils ont « cédé » avec « humilité », a fait observer le pape.

C’est l’attitude de tous les grands-parents du monde d’une certaine façon, a-t-il estimé : « Les grands-parents ont ceci que, quand ils voient leur petit-fils, ils parient sur la vie et sur l’avenir, et ils désirent le meilleur pour lui, le meilleur ».

Les grands-parents, a-t-il poursuivi, ce sont ceux « qui ne croient pas que l’histoire se termine avec [eux], parce qu’elle n’a pas non plus commencé avec [eux], l’histoire continue ». Ce sont ceux qui ont « un petit peu d’humilité pour pouvoir être un maillon de la chaîne ».

Le pape a invité chacun à penser à ses grands-parents, citant « tout le bien qu’ils ont voulu » à la naissance de leur petits-enfants et toute « la sagesse qu’ils ont transmise » : « dans un pays, les grands-parents sont ceux qui doivent transmettre la sagesse. Et ils la laissent en héritage ».

« Demandez au Seigneur de bénir largement les grands-parents : ils ont été un maillon dans la vie », a-t-il ajouté. Ils ont « donné sans prétention leur expérience à ceux qui viennent après eux ».

Le pape a également souhaité à chacun « la grâce de vieillir avec sagesse, de vieillir avec dignité, pour pouvoir être des grands-parents "matériels" ou consacrés spirituels ».

« Que nous puissions être comme le bon vin, qui se bonifie en vieillissant : il est meilleur ! Le mauvais vin devient du vinaigre. Que nous puissions être comme le bon vin. Que nous puissions vieillir avec sagesse, pour pouvoir transmettre la sagesse », a-t-il conclu.

Selon Radio Vatican, quelques pères jésuites présents à Rio de Janeiro ont concélébré avec le pape. Lors de l'angélus qu'il a célébré le même jour, le pape a invité la foule à "ovationner" les grands-parents (cf. Zenit du 26 juillet 2013).

Traduction d’Hélène Ginabat