Les innocents de la Tour de Londres

Ou la liberté religieuse bafouée

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 704 clics

Le martyrologe romain fait aujourd'hui mémoire de saint Jean Houghton et de ses compagnons, martyrs en Angleterre (†1535).

Rompant avec Rome, le roi Henri VIII (1509-1547) s'était proclamé chef de l'Eglise anglicane en 1534, par l'Acte de Suprématie.

Mais une foule de catholiques refusèrent de suivre leur souverain dans le schisme et donnèrent leur vie pour leur foi, en Angleterre, au Pays de Galles et en Ecosse, entre 1535 et 1679, et 282 d'entre eux ont été béatifiés ou canonisés.

Parmi les premiers martyrs, on compte 18 moines Chartreux de Londres. Leur prieur, John Houghton, fut enfermé dans la sinistre Tour, ainsi que deux autres prieurs de son ordre, un religieux de l'ordre de Sainte-Brigitte et un curé de paroisse. Ils furent également condamnés à la peine capitale et exécutés ensemble, le 4 mai 1535.

Ils voulaient rester fidèles à leur foi. Ils revendiquaient pacifiquement la liberté religieuse: lorsqu'elle n'est pas respectée, toutes les autres libertés sont ipso facto également en danger.

Ils ont été canonisés par le pape Paul VI en 1970.