Les jeunes, principaux missionnaires auprès des autres jeunes

Message du card. Rylko pour la 34e Journée nationale de la jeunesse en Uruguay

| 867 clics

Traduction d’Anne Kurian

ROME, lundi 27 août 2012 (ZENIT.org) – Les jeunes sont les principaux « missionnaires de l’Evangile pour les autres jeunes », estime le cardinal Rylko.

Le cardinal Stanislaw Rylko, président du Conseil pontifical pour les laïcs, a envoyé aux jeunes d’Uruguay un message, à l’occasion de la 34e Journée nationale de la jeunesse, qui sera célébrée dans le pays les 1er et 2 septembre 2012. Quelque 4.000 jeunes participeront de tout le pays, sur le thème « Rencontre le Christ ! Ta vie changera ».

Dans son message – publié sur le site web de la Conférence épiscopale de l'Uruguay – le cardinal Rylko encourage les jeunes à ouvrir « pleinement » leur cœur au Christ, à écouter sa Parole et à se convertir quotidiennement pour le suivre mieux. « Il ne vous décevra pas», affirme-t-il : « Il est le Bon Pasteur qui vous guidera sur le chemin d’une vie une bonne et utile ».

Le cardinal Rylko invite les jeunes à avoir confiance dans les bergers que le Christ « leur a envoyés : leurs évêques et leurs prêtres, leurs animateurs ».

Les jeunes sont « les missionnaires de l'Evangile pour les autres jeunes de leur pays », estime-t-il. « L'Église les envoie en mission au nom du Christ. Qui mieux qu’eux peut annoncer l'amour du Christ à leurs contemporains? », insiste le président du dicastère.

En ce sens, il encourage les jeunes à prier et à chercher ensemble la meilleure façon de répondre à cette mission : « Vous recevrez la joie immense de voir émerger et se développer parmi vos amis des nouveaux disciples de Jésus ».

Le cardinal rappelle dans son message que Benoît XVI a invité les jeunes du monde entier à la Journée Mondiale de la Jeunesse à Rio de Janeiro en Juillet 2013 : « J'espère de tout cœur que les jeunes de l'Uruguay pourront aussi participer à ce temps de grâce. Je vous invite à vous préparer à ces prochaines JMJ en méditant en groupe sur le thème « Allez et de toutes les nations faites des disciples ».

Il conclut en souhaitant que la Journée nationale de la jeunesse soit pour chacun des participants « un temps de rencontre avec le Christ, afin qu’ils puissent témoigner de la joie de la foi avec beaucoup d’enthousiasme dans les différents environnements dans lesquels ils se trouvent ».