Les journalistes catholiques peuvent ouvrir la société à Dieu

Messe à Saint-Pierre du cardinal Bertone

| 1329 clics

ROME, Jeudi 7 octobre 2010 (ZENIT.org) - « Les moyens de communication catholiques ont le défi d'ouvrir la société à Dieu », a déclaré le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d'Etat du Saint-Siège.



Dans son homélie lors de la messe qu'il a célébrée hier dans la basilique Saint-Pierre, devant les quelque 230 agents de la communication provenant de 83 pays qui participaient au congrès mondial de la presse catholique, convoqué par le Conseil pontifical pour les communications sociales et clôturé par le pape ce jeudi au Vatican. 

Le cardinal Bertone a expliqué que les journalistes catholiques, « comme les autres, sont appelés à former », mais doivent aussi contribuer à « l'annonce du Christ et à l'ouverture de la société à Dieu ». 

Il a ensuite invité les journalistes à montrer « que le rapport entre la raison et la foi est possible dans une confrontation respectueuse et claire avec les diverses positions présentes dans le débat public ». 
Ceci, a-t-il averti, doit advenir « sans céder à la tentation de donner de la place à des intérêts de partie ou sectaires - politiques, économiques voire même religieux, pour servir sans trahison ce que Manzoni appela 'le saint des saints', la vérité ».

C'est une grande tâche, a-t-il souligné, si l'on tient aussi compte « de la pauvreté des ressources disponibles. Mais cette condition même fait partie du style avec lequel le Royaume de Dieu fait son chemin. Votre richesse et votre force est dans l'Evangile que vous transmettez, votre soutien est Dieu. Donnez-lui de la place ». 

La Messe a Saint-Pierre était concélébrée par 12 prélats, dont Mgr Claudio Maria Celli, président du dicastère pour les communications sociales, et par une soixantaine de prêtres.