Les juifs sauvés par Pie XII

Juifs et historiens réunis à Rome réclament la justice

| 2524 clics


ROME, Mercredi 17 septembre 2008 (ZENIT.org) - Un symposium international sur le pontificat de Pie XII, organisé par la Fondation américaine Pave the Way Foundation (PTWF) de New York, s'est ouvert lundi dernier, 15 septembre, à Rome.

Il s'agit d'un symposium de haut niveau auquel participent des historiens et des rabbins ayant survécu à l'holocauste, témoins de l'œuvre d'assistance portée aux juifs.

Elliot Hershberg, chairman du PTWF, a expliqué que « la fondation souhaite établir une collaboration continue avec les historiens du monde entier dans l'objectif de présenter une documentation inédite sur les activités d'assistance menées par Pie XII à l'égard des juifs ».

Le fondateur et président du PTWF, Gary Krupp, a précisé que « beaucoup d'historiens attendent l'ouverture complète des archives du Vatican, même si l'histoire de cette période est vérifiable grâce aux récits de ceux qui l'ont vécue ».

Gary Krupp a raconté qu'aussi bien lui que son épouse Meredith étaient au début totalement convaincus que Pie XII et l'Eglise catholique étaient antisémites et collaborateurs des nazis. Mais plusieurs rencontres avec des témoins de l'époque leur ont ouvert les yeux.

Un des témoignages les plus marquants pour Gary Krupp fut celui de Mgr Giovanni Ferrofino, âgé aujourd'hui de 96 ans, qui était à l'époque le secrétaire du nonce apostolique en Haïti, Mgr Maurilio Silvani, à ce poste de 1939 à 1946.

Dans une vidéo projetée mardi 16 septembre et faisant partie des archives de la Fondation PTWF, Mgr Ferrofino raconte que Pie XII lui envoyait deux fois par an des télégrammes cryptés lui demandant des visas à l'intention de juifs devant fuir l'Europe occupée par les nazis.

A chaque fois qu'il recevait un télégramme, Mgr Ferrofino se rendait chez le président de la république dominicaine de l'époque, le général Rafael Trujillo, pour lui demander 800 visas au nom du pape. Cette procédure se répéta deux fois par an de 1939 à 1945. Ce qui signifie que, grâce à Pie XII, au moins 11.000 juifs furent embarqués au Portugal et mis à l'abri en République dominicaine.

D'où les propos de Gary Krupp passés sur les ondes de Radio Vatican le 20 juin dernier, à l'issue d'une rencontre avec le pape Benoît XVI, affirmant : « Pie XII a sauvé dans le monde plus de juifs que tout autre personne dans l'histoire ».

 Antonio Gaspari