Les luthériens finlandais veulent faire partie de l’Eglise catholique du Christ

Intervention de l’évêque luthérien de Helsinki au congrès eucharistique de Bari

| 848 clics

ROME, Jeudi 26 mai 2005 (ZENIT.org) – Les luthériens finlandais souhaitent faire partie de l’Eglise catholique du Christ, a affirmé hier mercredi l’évêque de Helsinki, le révérend Eero Huovinen, lors du Congrès eucharistique national italien qui se déroule en ce moment à Bari.



Le révérend Huovinen est intervenu au cours de la journée consacrée à l’œcuménisme dans le cadre du Congrès eucharistique de Bari. Le pape Benoît XVI célèbrera dimanche la messe de clôture du congrès.

Après avoir expliqué que Martin Luther ne voulait pas fonder une nouvelle Eglise mais qu’il souhaitait simplement la réformer, le révérend a déclaré : « Nous les luthériens finlandais souhaitons faire partie de l’Eglise catholique du Christ ».

L’évêque luthérien de Helsinki a expliqué qu’ils ont célébré en 2005, aux côtés d’autres chrétiens luthériens et des catholiques, les 850 ans de l’Eglise en Finlande, qui représente 84% de la population du pays.

« Nous prions avec les frères et sœurs catholiques afin de pouvoir être un dans le Christ », a-t-il souligné.

Il a poursuivi en disant que « sans le sacrement de la sainte Eucharistie, sans le Christ et sans Dieu », on ne peut pas vivre, reprenant le thème du congrès « Sans le dimanche, nous ne pouvons pas vivre ». Dieu n’a pas créé le dimanche uniquement pour que les hommes puissent se reposer, a-t-il souligné, mais pour sanctifier la fête, comme le rappelle le troisième commandement.

« Le dimanche est le jour de la résurrection du Christ » et « l’Eucharistie est le sacrement de la présence réelle du Christ », a souligné le révérend Huovinen.

« L’unité ne se réalise pas sans la vérité », a-t-il poursuivi, et le seul chemin est « la vérité et la charité ».

« Du fond du cœur, a conclu l’évêque luthérien, je voudrais anticiper le jour où luthériens et catholiques, ensemble, pourront s’unir sous une forme visible ».