Les Missionnaires de la charité contemplatives à Nazareth

Première communauté de Mère Teresa en Israël

| 2476 clics

ROME, Lundi 5 juillet 2010 (ZENIT.org) - Une première communauté de la congrégation de Mère Teresa s'est installée en Israël, annonce l'agence en ligne « Jérusalem et religions ». La maison des Missionnaires de la Charité contemplatives a été inaugurée à Nazareth.

Grande fête à la nouvelle Beit As-Salam (« Maison de la Paix ») de Nazareth ! Dans cette maison vit une communauté de sœurs Missionnaires de la charité, congrégation fondée par la Bienheureuse Mère Teresa de Calcutta. Jusqu'à présent, les sœurs de Mère Teresa étaient surtout présentes et actives en Jordanie et en Palestine (Naplouse, Jérusalem, Bethléem et Gaza) ; à présent, elles le sont aussi en Israël. Le 10 juin 2010, Mgr Marcuzzo, Vicaire patriarcal latin pour Israël, a présidé l'Eucharistie et béni le tabernacle de la nouvelle maison dans laquelle les sœurs se consacreront à la prière et à la contemplation.

Étaient présents pour l'occasion : le Père Sebastian Vazhakala, m.c., supérieur général de la Fraternité, le P. Jean Boucary, m.c., supérieur local, deux autres prêtres de la communauté, le P. Marie-Claude, le P. Ricardo Bustos, o.f.m., gardien de la Basilique de l'Annonciation et supérieur de l'école Terra Santa, et d'autres prêtres de la ville.

Ont également participé à la messe un grand nombre de sœurs de Mère Teresa, de religieux et de fidèles de Nazareth. Dans son discours, Mgr Marcuzzo a donné la bénédiction de Sa Béatitude le patriarche Fouad à cette nouvelle maison religieuse. Il a souligné l'importance de la prière et de l'adoration du Saint-Sacrement, centre de la vie de cette maison appelée à juste titre « Le Tabernacle ». Sa présence à Nazareth aura une grande importance spirituelle et sociale pour les résidents de la ville et les pèlerins qui y passent. Lors des souhaits de bienvenue et des échanges de félicitations, la joie et l'accueil chaleureux des chrétiens de Nazareth étaient palpables.

La devise choisie pour cette nouvelle maison est la phrase de Jésus sur la croix : « J'ai soif ». Le but de la maison sera d'aider les plus pauvres parmi les pauvres, dans l'esprit de la sainte Famille, selon le charisme original de Mère Teresa.

Source : Patriarcat latin, 26 Juin 2010