Les mouvements européens pour la vie, place Saint-Pierre

« Le droit à la vie est le premier de tous les droits »

| 1112 clics

ROME, dimanche 11 décembre 2011 (ZENIT.org) – Les mouvements européens pour la vie, issus de 14 pays, se sont rassemblées ce dimanche 11 décembre place Saint-Pierre et Benoît XVI les a salués après l’angélus.

« Chers amis, en l’anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme, rappelons-nous que le droit à la vie est le premier de tous les droits », a déclaré Benoît XVI.

Après avoir salué les enfants de Rome venus pour la traditionnelle bénédiction des représentations de l’« Enfant Jésus » de leurs crèches, le pape a salué en italien les représentants du mouvement pour la Vie de nombreux pays européens, venus à l’occasion du prix pour la vie « Mère Teresa de Calcutta » remis à la mémoire de Chiara Lubich.

La remise du titre à la mémoire de la fondatrice du mouvement des Focolari, a eu lieu samedi, au Capitole, siège de la municipalité de Rome, en présence d’illustres personnalités civiles et religieuses, dont le cardinal Ennio Antonelli, président du Conseil pontifical pour la famille. Le prix a été reçu par la présidente actuelle du mouvement des Focolari, Maria Voce.

La cérémonie a eu lieu dans le cadre de l’anniversaire de la Déclaration des droits de l'Homme, signée le 10 décembre 1948, dont le pape a évoqué l’importance dans son message ce dimanche matin, souhaitant à tous les défenseurs de la vie « tout le bien possible » pour la poursuite de leurs activités.

Les mouvements français pour la vie étaient notamment représentés par trois personnalités : Antoine Renard, président des Associations familiales catholiques (AFC) et de la Fédération des Associations des familles européennes (FAFCE), M. Paul Ginoux-Defermon, vice-résident de « AOCPA-Choisir la Vie » et porte-parole du Collectif « En marche pour la Vie ! », qui regroupe13 associations mobilisées pour la Marche nationale pour le respect de la Vie tous les ans au mois de janvier, et vice-président de « l’Union pour la Vie », qui regroupe 18 associations familiales ou de défense de la Vie de la conception à la mort naturelle ; et le Dr Christian Michel Doublier-Villette, président de la « Confédération Nationale des Familles Chrétiennes », qui est membre du Collectif « En marche pour la Vie ! ».

De Belgique, ont participé à la rencontre Lisbeth Rosmans, responsable de la Marche pour la Vie de Bruxelles, et Antony Burckardt, porte-parole des Jeunes pour la Vie.


I.C.