Les nouvelles armes doivent respecter les normes internationales

Plaidoyer du Saint-Siège à l’ONU

| 1793 clics

ROME, Lundi 13 novembre 2006 (ZENIT.org) – Les nouvelles armes doivent respecter « les critères imposés par la Convention » de l’ONU sur les armes conventionnelles.



L'Observateur permanent du Saint-Siège à l’ONU, à Genève, Mgr Silvano Maria Tomasi, a en effet pris la parole le 7 novembre, dans le cadre de la IIIe conférence d'examen de la Convention sur certaines armes conventionnelles (cf. ci-dessous pour le texte intégral).

Cette convention s’intitule : « convention sur l’interdiction ou la restriction de l’utilisation de certaines armes conventionnelles qui peuvent être considérée excessivement nuisibles ou avoir des effets indiscriminés » (CCW). Elle se tient du 7 au 17 novembre.

« Cette Convention, disait notamment Mgr Tomasi, devrait garder son caractère dynamique, évolutif et flexible. Il serait dommageable et artificiel de réduire cette Convention et ses protocoles à ce qui a été réalisé jusqu'à présent ».

En effet, Mgr Tomasi faisait remarquer que « des armes nouvelles sont conçues et produites ».

C’est pourquoi il disait : « Il est important qu'une réflexion et des négociations accompagnent la réalité militaire afin de s'assurer que ces nouvelles armes respectent les critères imposés par la Convention ».

Il invitait en outre à « voir s'il n'y a pas lieu de négocier de nouveaux instruments là où les accords existants ne répondent plus aux nouvelles réalités militaires ».