Les ordinations dans la Fraternité Saint-Pie X, « illégitimes »

Le Saint-Siège rappelle les paroles de Benoît XVI à ce sujet

| 4694 clics

ROME, Mercredi 17 juin 2009 (ZENIT.org) - Les ordinations dans la Fraternité Saint-Pie X sont « illégitimes », rappelle le Saint-Siège dans un communiqué publié ce mercredi, alors que des ordinations sont annoncées pour le 29 juin.

Les évêques de la Fraternité lefebvriste Saint-Pie X s'apprêtent en effet à ordonner huit nouveaux prêtres (sept Français et un Belge) et dix diacres (neuf Français et un Suisse) le 29 juin à Ecône en Suisse. Cette Fraternité a aussi annoncé l'ordination de deux prêtres en Allemagne et de treize autres aux Etats-Unis.

Ces annonces ont suscité des questions auxquelles ce communiqué a voulu répondre : « En réponse aux fréquentes questions parvenues ces derniers jours à propos des ordinations sacerdotales de la Fraternité Saint-Pie X programmées pour fin juin, indique la salle de presse du Saint-Siège, il n'y a qu'à renvoyer à ce qu'a affirmé le Saint-Père dans sa Lettre aux évêques de l'Eglise catholique du 10 mars dernier : 'Le fait que la Fraternité Saint-Pie X n'ait pas de position canonique dans l'Église, ne se base pas en fin de comptes sur des raisons disciplinaires mais doctrinales. Tant que la Fraternité n'a pas une position canonique dans l'Église, ses ministres non plus n'exercent pas de ministères légitimes dans l'Église (...). Tant que les questions concernant la doctrine ne sont pas éclaircies, la Fraternité n'a aucun statut canonique dans l'Église, et ses ministres (...) n'exercent de façon légitime aucun ministère dans l'Église'. Ces ordinations doivent donc être considérées également comme illégitimes ».

La même source indique pour bientôt le nouveau statut de la commission chargée de se pencher sur les relations avec la Fraternité Saint-Pie X : « Dans la même lettre, rappelle le communiqué, le pape a annoncé son intention de conférer un nouveau statut à la commission « Ecclasia Dei », en lien avec la congrégation pour la Doctrine de la Foi. Il y a des raisons de penser que la définition de ce nouveau statut soit prochaine. Cela constitue la prémisse de la mise en route du dialogue avec les responsables de la Fraternité Saint-Pie X, en vue de la clarification souhaitée des questions doctrinales et, par conséquent, également disciplinaires, qui restent encore ouvertes pour le moment ».

Dans cette lettre, le pape Benoît XVI écrit en effet : « À la lumière de cette situation, j'ai l'intention de rattacher à l'avenir la Commission pontificale " Ecclesia Dei " - institution compétente, depuis 1988, pour les communautés et les personnes qui, provenant de la Fraternité Saint-Pie X ou de regroupements semblables, veulent revenir à la pleine communion avec le Pape - à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi. Il devient clair ainsi que les problèmes qui doivent être traités à présent sont de nature essentiellement doctrinale et regardent surtout l'acceptation du Concile Vatican II et du magistère post-conciliaire des Papes. »