Les paroles du pape sur la sexualité et sur le préservatif

Dans son livre-entretien « Lumière du monde »

| 2871 clics

ROME, Dimanche 21 novembre 2010 (ZENIT.org) - Les médias du monde publient en ce moment des articles et des commentaires concernant les paroles de Benoît XVI sur la sexualité et le préservatif rapportées dans son livre « Lumière du monde », qui sera présenté à la presse le 23 novembre.

Certains passages de cette longue interview avec le journaliste et écrivain allemand Peter Seewald, éditée en italien par la Librairie Editrice du Vatican (284 pages, 19,50 euros), ont été présentés en avant-première dans la dernière édition de L'Osservatore Romano.

Voici les paroles du pape sur la sexualité, recueillies dans ce livre. 

* * *

Se concentrer uniquement sur le préservatif veut dire banaliser la sexualité, et cette banalisation représente justement la raison dangereuse pour laquelle de si nombreuses personnes ne voient plus l'expression de leur amour dans la sexualité, mais seulement une sorte de drogue, qu'ils s'administrent eux-mêmes. C'est pourquoi la lutte contre la banalisation de la sexualité fait aussi partie d'un grand effort pour que la sexualité soit évaluée de manière positive et puisse exercer son effet positif sur l'être humain dans sa totalité.

Il peut y avoir des cas individuels justifiés, par exemple quand une prostituée [l'original allemand utilise le terme au masculin, ndt] utilise un préservatif, cela peut être un premier pas vers une moralisation, un premier acte de responsabilité pour développer de nouveau la conscience du fait que tout n'est pas permis et que l'on ne peut pas faire tout ce que l'on veut. Toutefois, cela n'est pas le moyen de vaincre l'infection du Hiv. Une humanisation de sa sexualité est vraiment nécessaire.