Les premières chaînes de télévision catholiques au Pakistan

Par câble et via Internet

| 2242 clics

ROME, Vendredi 26 juin 2009 (ZENIT.org) - Les premières chaînes de télévision catholiques du Pakistan ont obtenu « de bons résultats en très peu de temps », fait savoir l'archevêque de Lahore et président du Centre ntional pour les communications sociales de la conférence épiscopale du Pakistan, Mgr Lawrence Saldanha. 

Les autorités du pays n'ont pas accordé de licence aux radios, télévisions ou services d'information chrétiens, et la télévision publique ne réserve aux chrétiens que deux espaces de trente minutes par an, à Noël et durant la Semaine sainte. 

Dans ce contexte, la Catholic TV, une chaîne catholique fondée et dirigée par le père capucin Morris Jalal dans sa paroisse de Saint-François, a obtenu un « résultat remarquable », explique Mgr Saldanha. 

« Même si cette initiative de communication compte sur des moyens limités, elle constitue un bon canal pour arriver non seulement aux fidèles, mais au grand public également », a-t-il déclaré à l'agence UCANews

Le père Jalal trouve lui aussi très positif le fait que les moyens de communication électroniques arrivent à toucher une grande variété de personnes, et  puissent ainsi « aider à construire et renforcer une société pacifique et tolérante ». 

Les programmes de la Catholic TV sont variés : films chrétiens, documentaires sur les activités des paroisses de l'archidiocèse de Lahore, talk show, interviews, musique religieuse, concours bibliques, messe du dimanche et récitation du chapelet. 

On peu la capter à un rayon de 10 kilomètres autour de la paroisse Saint-François, située dans le centre de Lahore, un secteur où vivent environ 8.000 familles catholiques. 

Son équipe est formée de onze jeunes et ses studios sont installés dans certaines structures de la paroisse. Le tout est financé par la paroisse elle-même.

Le centre catéchétique de l'archidiocèse de Karachi a lancé une autre chaîne catholique, Good News TV, le 21 février dernier. 

L'Eglise au Pakistan a accueilli avec joie et satisfaction cette chaîne via le net, lancée par le directeur du Centre catéchétique, le père Arthur Charles. 

Ce dernier projette d'élargir son initiative en créant un réseau appelé Media for Jesus, qui devrait inclure prochainement une station radiophonique et une chaîne de télévision satellitaire. 

Les fonds sont alimentés par le biais de bienfaiteurs et grâce à la publicité. L'évêque de Karachi, Mgr Evarist Pinto, a déjà apporté sa contribution au nom du diocèse. 

« L'Eglise doit utiliser les moyens de communication pour diffuser l'Evangile,  pour édiquer et former les jeunes », a déclaré le père Charles à l'agence Fides.

« Dans le monde actuel la communication est permanente : nous sommes bombardés par la télévision, mais aussi de sms, de courriels... Dans ce village mondial est nécessaire une forte présence catholique qui annonce la Parole de Dieu », a-t-il commenté. 

Le père Charles a souligné l'importance du fait que Benoît XVI ait autorisé la diffusion des messages par le biais des nouvelles technologies, comme le montre par exemple la création d'une chaîne vaticane sur You Tube. 

« Je me suis senti en parfaite harmonie avec le Message du pape pour la Journée mondiale des communications sociales, quand il affirme que les technologies numériques sont un don pour l'humanité et qu'elles peuvent servir à répandre la compréhension et la solidarité entre les personnes et les peuples », a-t-il ajouté. 

Le père Charles se dit convaincu que l'Eglise a besoin d'un réseau de médias pour accroître la connaissance de la foi, tant parmi les fidèles que parmi ceux qui ne connaissent pas le christianisme. 

Patricia Navas