« Les religions unies pour dire non à la violence »

Rencontre de Munich, une synthèse de Radio Vatican

| 1160 clics

ROME, Lundi 12 septembre 2011 (ZENIT.org) – « Les religions unies pour dire non à la violence », titre Radio Vatican qui propose cette synthèse de la rencontre de Munich.

« Plus de 300 responsables des religions du monde ont commémoré ensemble ce dimanche à Munich le 10ème anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. La cérémonie s’est déroulée sur la place centrale de la ville, Marstallplatz, en liaison vidéo avec Ground Zéro. C’était le temps fort de la première journée de la rencontre internationale des religions pour la paix, organisée comme chaque année par la communauté catholique de Sant’Egidio.

« Dans son intervention, l’archevêque de Munich a noté que cet anniversaire constitue un engagement et une mission : ne pas se soumettre à la logique de la vengeance, de la violence et de la haine ; s’engager en faveur de la paix, de la justice, de la rencontre et de la réconciliation.

« Le cardinal Marx a invité les représentants des religions à s’opposer avec détermination à l’abus du nom de Dieu, à toute forme de violence, d’exploitation ou d’oppression au nom d’une religion. Se réclamer de Dieu en tuant des innocents – a-t-il lancé – c’est commettre un blasphème.

« Parmi les participants à cette cérémonie : les présidents allemand, slovène et guinéen, les cardinaux Sepe et Etchegaray, le grand rabbin de Rome et l’ambassadeur d’Israël près le Saint-Siège.

« Benoît XVI a adressé un message aux participants. Commentant le thème de cette rencontre, notre destin est de vivre ensemble, le pape insiste sur la responsabilité des religions.

« La rencontre de Munich qui se poursuivra jusqu’à mardi, se penchera sur plusieurs questions d’actualité dont le printemps arabe ».

« L’Esprit d’Assise arrivera à Munich » : c’est ce qu’avait annoncé cet été le cardinal Reinhard Marx. L’archevêque de la ville faisait référence à la rencontre d’Assise de 1986 où des chefs religieux du monde entier s’étaient retrouvés pour prier pour la paix, à l’invitation du pape Jean-Paul II.

Organisée par la Communauté de Sant’Egidio, la rencontre internationale de prière pour la paix se tient cette année du dimanche 11 au mardi 13 septembre. Des personnalités religieuses et politiques d’une soixantaine de pays sont rèunis autour du thème « Destinés à vivre ensemble. Religions et cultures en dialogue », avec en filigrane le triste anniversaire des attentats du World Trade Center, il y a tout juste 10 ans.

Le bienheureux Jean-Paul II a souligné, notamment dans son encyclique « Redemptoris missio », que l'on peut très bien affirmer son identité tout en dialoguant et que l'on peut ensemble faire progresser l'humanité, rappelle la conférence des évêques de France.

C’est dans ce cadre que l’on comprend les rencontres d'Assise en 1986, 1993, et 2002, la rencontre avec les jeunes musulmans à Rabat en 1985 ou la visite à la synagogue de Rome en 1986.

Dès son élection en 1978, Jean-Paul II a ainsi poursuivi l'engagement au dialogue œucuménique et interreligieux de l'Église catholique lancé par ses prédécesseurs Jean XXIII et Paul VI.

Benoît XVI a de nouveau invité les religions à Assise en octobre prochain, pour le 25ème anniversaire de la rencontre de 1986 : il y a aussi invité des non-croyants.

Anita S. Bourdin