Les saints patrons et intercesseurs de la JMJ de Rio 2013

Dont Thérèse de Lisieux, Frédéric Ozanam et Jean-Paul II

| 1468 clics

Traduction d'Océane Le Gall

ROME, jeudi 31 mai 2012 (ZENIT.org) –  La prochaine Journée Mondiale de la Jeunesse (JMJ) de Rio de Janeiro, au Brésil, en 2013, a été placée officiellement sous la protection de 5 saints patrons et 13 intercesseurs : des hommes et des femmes qui se sont laissés guidés par l’Esprit-Saint et sont aujourd’hui des modèles pour tous, en particulier pour les jeunes.

Leurs noms ont été annoncés  au cours d’une messe solennelle présidée par l’archevêque de Rio de Janeiro, Mgr Orani João Tempesta, devant des milliers de fidèles, rassemblés au sanctuaire Notre-Dame de la Penha de France, le 27 mai dernier.

Ainsi, les saints patrons de la prochaine JMJ 2013, qui ont été présentés comme étant de « vrais maitres et des pères spirituels » sur le chemin vers la sainteté, sont : Notre-Dame d’Aparecida, saint Etienne, saint Antoine de sainte Anne Galvão, sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et le bienheureux Jean-Paul II.

Et les intercesseurs : sainte Rose de Lima, sainte Thérèse des Andes, la bienheureuse Laura Vicuna, le bienheureux José de Anchieta, la bienheureuse Albertina Berkenbrock, la bienheureuse Chiara Luce Badana, la bienheureuse Sœur Dulce, le bienheureux Adilio Daronch, le bienheureux Pier Giorgio Frassati, le bienheureux Isidoro Bakanja, le bienheureux Frédéric Ozanam, saint Georges et les saints André Kim et compagnons.

Durant la cérémonie, Mgr Tempesta, qui est aussi le président du Comité Organisateur Local de la JMJ Rio 2013 a souhaité que l’histoire personnelle de chacun de ces patrons et intercesseurs, « inspire à cultiver les vertus » et montre que « la sainteté dans la vie concrète de chaque jour est possible », en faisant le bien, en travaillant dans le social, en témoignant du Seigneur et en étant heureux ».

« Nous plaçons dans les mains de Dieu, sous l’intercession de Marie et de tous les saints et intercesseurs de la JMJ de Rio en 2013, tous les jeunes et ceux qui viendront au Brésil l’année prochaine », a souligné Mgr Tempesta durant la célébration, qui coïncidait avec la fête de la Pentecôte et la clôture du mois marial.