Les salésiens de Don Bosco conseillers officiels de l’ECOSOC

| 2032 clics

ROME, Dimanche 28 janvier 2007 (ZENIT.org) – Le lundi 22 janvier, les salésiens de Don Bosco ont été reconnus Conseillers officiels du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC), grâce à la recommandation du Comité ECOSOC des Organisations non gouvernementales (ONG), informe l’ANS (Agence internationale salésienne d’information).



Cette reconnaissance arrive deux ans après la requête des salésiens de collaborer avec les autres Etats membres de l’ONU à la promotion du bien commun, surtout pour les jeunes et les pauvres.

Elle permet aux salésiens d’être les conseillers dans les questions de l’ONU concernant leur charisme spécifique.

La Procure missionnaire de New Rochelle, dans la personne du père Thomas Brennan, est donc la représentante officielle des salésiens à l’ONU. C’est le père Brennan lui-même qui s’est prodigué pour obtenir cette reconnaissance; monsieur Miguel Rimarachin, membre de l’ONU, a conduit et soutenu ce processus.

Reçue la nouvelle, le Recteur Majeur des salésiens, père Pascual Chávez, a immédiatement pris contact avec le père Brennan : « Pour nous, c’est une grande opportunité que d’être présents à l’Onu en jetant un regard, comme l’a fait don Bosco, à la gloire de Dieu et au salut des jeunes. Je pense que le fait d’avoir été reconnus en tant que ‘salésiens’ soit aussi un succès. Nous devons maintenant trouver la manière de travailler en synergie avec les autres congrégations présentes dans l’Organisation mondiale ».

Le père Brennan, remerciant à son tour le Recteur Majeur, a écrit : « C’est maintenant que commence véritablement le travail ».

De cette manière, les salésiens peuvent être encore davantage une voix pour ceux qui n’en ont pas et présenter les exigences des enfants et des jeunes, surtout les plus pauvres, à ceux qui sont appelés à concevoir des solutions internationales.

Le Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) est composé par 54 membres nommés pour trois ans et est l’organe consultatif et de coordination de l’activité économique et sociale des Nations Unies et des différentes organisations qui lui sont liées. Parmi ses tâches figurent la programmation du développement économique et de l’assistance technique et financière aux pays les moins développés; et la promotion d’études ou de relations sur des questions économiques, sociales, culturelles et sanitaires. Le conseil économique et social agit au moyen de plusieurs commissions fonctionnelles et quatre commissions économiques: pour l'Europe (ECE), l'Asie et l'Extrême Orient (ECAFE), l'Amérique latine (ECLA) et l'Afrique (ECA).