Les soldats et policiers, particulièrement sensibles à la foi

Par leur service en faveur de la paix, selon Mgr Suescun Mutis

| 942 clics

ROME, jeudi 18 octobre 2012 (ZENIT.org) – Mgr Fabio Suescun Mutis, Ordinaire militaire de Colombie, a appelé à « l’évangélisation des soldats et des policiers », particulièrement « sensibles à la foi », étant donné la nature de leur « service social en faveur de la paix ».

Il est intervenu au synode lors de 3e congrégation générale, le 9 octobre 2012 au matin.

« En tant qu’Ordre militaire, au nom des évêques aux armées de l’Amérique Latine, je veux vous inviter à l’action pastorale et à l’évangélisation des soldats et des policiers dans le monde entier », a-t-il dit.

En effet, a-t-il expliqué, « étant donné la nature de leur service social en faveur de la paix, de l’ordre et du bien commun des peuples », ils sont « particulièrement sensibles à la foi ».

Pour Mgr Suescun Mutis, l’évêque est le « responsable direct de l’élaboration, de l’exécution et de l’évaluation du programme » de la nouvelle évangélisation, qui doit être « intégral et doit déployer les forces vitales de la communauté des croyants ».

Ce programme, a-t-il précisé, « n’est pas une simple stratégie, mais une action de l’Esprit ».

L’évêque a également souligné l’importance des paroisses qui sont appelées à cesser « d’être de simples centres de services culturels et administratifs, pour devenir des foyers de la communauté des chrétiens et des écoles de disciples missionnaires ».

De leur côté, « les communautés religieuses et les mouvements apostoliques, suivant leur charisme propre, doivent s’unir au parcours diocésain évangélisateur », a-t-il ajouté.