Les Ukrainiens du monde entier en pèlerinage à Rome

Consécration de la basilique gréco-catholique Sainte-Sophie

| 1058 clics

Traduction d’Hélène Ginabat              

ROME, lundi 22 octobre 2012 (ZENIT.org) – L’Eglise ukrainienne gréco-catholique a fait un pèlerinage national à Rome, du 13 au 15 octobre,  à l’occasion de la consécration de la cathédrale Sainte-Sophie, récemment restaurée.

Plus de 6000 Ukrainiens du monde entier ont participé à l’événement, présidé par le chef de l’Eglise ukrainienne gréco-catholique, Mgr Shevchuk, archevêque majeur.

Samedi 13 octobre, premier jour du pèlerinage, les vêpres solennelles ont été célébrées, avec la bénédiction de la basilique Sainte-Sophie par Sa Béatitude Shevchuk et le cardinal Domenico Calcagno.

« Le patriarche Josyf Slipyj, venu à Rome après 18 ans de prison et de déportation, et après avoir été le témoin de la destruction des églises sur notre terre natale, donna le coup d’envoi de la construction de l’église dédiée à la Sagesse divine », a dit, dans son homélie, le président de l’association religieuse « Sainte Sophie », Mgr Iwan Dacko. « Dès lors, cette église est devenue le signe visible de la foi chrétienne profondément enracinée dans notre peuple ».

Le lendemain, a eu lieu la célébration de la liturgie de saint Jean Chrysostome, en présence de Sa Béatitude le patriarche d’Antioche des Melchites, Grégoire II Laham ; de l’archevêque majeur des Syro-malabares d’Inde, le card. George Alencherry ; du card. Roger Etchegaray et du secrétaire de la Congrégation pour les Eglises orientales, S. E. Vasyl Ciril. Etaient aussi présents les évêques métropolites ukrainiens, les représentants des Eglises slovaque, roumaine et grecque, ainsi qu’une cinquantaine de prêtres.

Durant l’homélie, Mgr Sviatoslav Shevchuk a proclamé l’Année de la foi aussi dans l’Eglise ukrainienne gréco-catholique, soulignant l’importance de la basilique Sainte-Sophie dans l’histoire du peuple ukrainien. « En bénissant cette pro-cathédrale restaurée, a-t-il déclaré, nous voulons faire mémoire de la voix du serviteur de Dieu, le card. Josyf Slipyj qui, au cœur du monde chrétien, a proclamé la dignité de l’Eglise ukrainienne comme Eglise patriarcale ».

Le même jour, dans l’après-midi, un concert de musique sacrée ukrainienne a eu lieu dans la basilique Sainte-Marie des Anges et des Martyrs, en l’honneur de Sa Sainteté Benoît XVI.

Lundi 15 octobre, dans la basilique Saint-Pierre, plus de 4000 pèlerins ukrainiens ont participé à la liturgie présidée par l’archevêque et métropolite de Lviv, Ihor Voznjak. Au cours de la célébration, l’évêque Borys Gudzjak, recteur de l’université catholique de Lviv et nouvel exarque de France et de Belgique, a affirmé : « Aujourd’hui, nous avons l’occasion de prier dans la basilique centrale de l’Eglise catholique, où, pendant le concile Vatican II, le cardinal Josyf Slipyj a dénoncé, pour la première fois au niveau mondial, la persécution de l’Eglise en Ukraine ».

Josyf Slipyj, après plusieurs condamnations aux travaux forcés en Sibérie, a été expulsé d’Union soviétique en 1963. Exilé à Rome, avant sa mort survenue le 7 septembre 1984, à l’âge de 92 ans, l’archevêque a construit la cathédrale Sainte-Sophie et l’Université catholique ukrainienne. Il a, en outre, fait restituer à son Eglise, place Madonna dei Monti, la propriété de l’hospice pour les pèlerins et a fondé l’association « Sainte-Sophie ».

La basilique Sainte-Sophie à Rome est devenue, dès l’origine, un véritable point de référence pour les gréco-catholiques ukrainiens résidant dans la ville éternelle, représentant aussi le centre de leur vie culturelle et spirituelle.