Les vacances du pape à Castel Gandolfo

Il pourrait commencer à écrire deux nouveaux ouvrages

| 2359 clics

ROME, Vendredi 9 juillet 2010 (ZENIT.org) - Le pape, arrivé mercredi à Castel Gandolfo, situé à 30 km de Rome, vient de passer ses premiers jours de vacances.

Le soir de son arrivée dans cet havre de paix cher aux papes depuis Urbain VIII, qui fut évêque de Rome de 1623 à 1644, il a adressé un bref discours aux fidèles réunis sur la place : « Chers amis, ce soir mes vacances commencent et je suis heureux d'être avec vous, entouré par la beauté de la création et de l'histoire, et par votre sympathie et amitié. Merci de tout cœur, je vous bénis tous. Bonne soirée et bonne semaine. Merci de votre présence et de votre amitié ».

Le pape restera au palais apostolique de Castel Gandolfo jusqu'à la fin du mois de septembre, au lieu de se rendre en montagne au nord de l'Italie, comme il avait fait les années précédentes. Il interrompra son séjour pour deux visites apostoliques : le 5 septembre à Carpineto Romano et du 16 au 19 septembre au Royaume-Uni.

En compagnie de son frère, Mgr Georg, venu de Bavière, le pape profitera des deux prochaines semaines pour se promener dans les jardins, priant le rosaire, avec ses secrétaires, Mgr Georg Gaenswein, Allemand, et Mgr Alfred Xuereb, Maltais.

Son séjour à Castel Gandolfo lui permettra de consacrer beaucoup de temps à la lecture et de commencer de nouveaux écrits.

Durant son voyage à Sulmona, dimanche dernier, en déjeunant avec les évêques des Abruzzes, le pape a anticipé son intention d'écrire un nouveau livre sur l'enfance de Jésus. En attendant, il a fini son second volume sur « Jésus de Nazareth », en cours de traduction.

Les journalistes qui accompagnaient le pape ont discuté ces jours-ci de la possibilité qu'il mette la main à une quatrième encyclique sur la foi, après les deux autres liées aux vertus théologales : L'amour (« Deus caritas est »), l'espérance (« Spe salvi »), et la charité (« Caritas in veritate »).

Un piano à queue a été installé dans la villa pontificale afin que le pape puisse interprèter des partitions de musique classique qu'ils apprécient particulièrement avec son frère, à commencer par Mozart.

Le pape recevra aussi la visite de ses amis dont son secrétaire d'État du Vatican, le cardinal Tarcisio Bertone, qui le tiendra informé sur les questions les plus importantes concernant la vie de l'Église.

Le prochain rendez-vous public du pape aura lieu dimanche prochain, 11 juillet, à midi, quand fidèles et pèlerins du monde se réuniront dans la cour de la résidence pontificale pour la récitation de l'Angélus. Le reste des audiences publiques sont suspendues. La prochaine audience générale aura lieu le mercredi 4 août.