Les vétérans du Concile reçus par Benoît XVI

L'aggiornamento, n'est pas rupture avec la tradition

| 1242 clics

ROME, samedi 13 octobre 2012 (ZENIT.org) – Quatorze des quelque 70 vétérans du Concile avaient annoncé leur participation, à l’ouverture de l’Année de la foi, le 11 octobre, selon une liste publiée par le Saint-Siège le 11 octobre.

Les vétérans ont été reçus par Benoît XVI, vendredi 12 et ils ont déjeuné avec lui. Il leur a rappelé le terme « aggiornamento » employé par Jean XXIII comme un leitmotiv pendant le Concile, soulignant qu’il ne « signifie pas rupture avec la tradition ».

Il s’agit de 3 cardinaux - du Nigeria, du Brésil et d’Italie - :

-Francis Arinze, du Nigeria, 80 ans en novembre, préfet émérite de la Congrégation pour le culte divin ;

-Serafim Fernandes de Araújo, 88 ans, archevêque émérite de Belo Horizonte, au Brésil ;

-Giovanni Canestri, 94 ans, archevêque émérite de Gênes, en Italie ;

Et de 11 archevêques et évêques, pasteurs au Brésil, au Cambodge et au Tchad (deux Français), en Italie (2), en Terre Sainte, en Uruguay et au Mexique, au Togo et au Kenya, en Corée :

-José Mauro Ramalho de Alarcón Santiago, évêque émérite de Iguatu, au Brésil ;

-Yves Ramousse, M.E.P. vicaire apostolique émérite de Phnom-Penh, au Cambodge ;

-Georges Dupont, O.M.I., évêque émérite de Paal, au Tchad ;

-Felice Leonardo, évêque émérite de Cerreto Sannita-Telese-Sant’Agata dei Goti, en Italie ;

-Luigi Bettazzi, évêque émérite d’Ivrée, en Italie ;

-Arturo Antonio Szymanski Ramirez, archevêque émérite de San Luis Potosí, au Mexique ;

-Hilarion Capucci, né à Alep, en Syrie, archevêque émérite de Césarée de Palestine ;

-Robert Casimir Tonyui Messan Dosseh-Anyron évêque émérite de Lomé, au Togo ;

-William John McNaughton, évêque émérite de Incheon, en Corée ;

-Roberto Cáceres, évêque émérite de Melo, en Uruguay ;

-Colin Cameron Davies, évêque émérite de Ngong, au Kenya.

Avec certains de ces vétérans, le pape Benoît XVI a tissé des liens personnels. C’est le cas par exemple du cardinal Canestri, auquel il a rendu visite le 11 avril 2011, à Gênes, avec le cardinal Tarcisio Bertone, et Mgr Georg Gänswein : le prélat s’apprêtait à fêter ses 70 ans de sacerdoce et ses 50 ans d’épiscopat.

Et lorsque, le 16 décembre 2005, le pape s’est rendu pour la première fois dans une paroisse de son diocèse, à Sainte-Marie Consolatrice de Caslabertone, l’église dont il a été cardinal « titulaire » de 1977 à 1993,  cette visite n’était pas sans lui rappeler le futur cardinal Canestri qui en a été le curé de 1951 à 1959 : il en a organisé la structure et les activités paroissiales - Action catholique, patronage, Apostolat de la prière, catéchèse -. Il a été nommé évêque auxiliaire de Rome en 1961.

En avril 2005, pendant la vacance du Siège apostolique il a présidé l’une des messes solennelles « pour l’élection du pontife ».