Lettre de Benoît XVI au Père François-Marie Léthel

Les saints, des étoiles lumineuses, autour du Soleil, le Christ

| 2241 clics

ROME, Lundi 21 mars 2011 (ZENIT.org) - Les saints et les saintes sont « comme des étoiles lumineuses tournant autour du Soleil qu'est le Christ, lumière du monde », fait observer le pape au terme de la retraite de carême au Vatican.

Le pape Benoît XVI a adressé une lettre au Père François-Marie Léthel, o.c.d., secrétaire de l'Académie pontificale de théologie et professeur à la faculté pontificale de théologie « Teresianum », qui a prêché la semaine passée la retraite de carême au Vatican, sur le thème : « La lumière du Christ au cœur de l'Eglise - Jean-Paul II et la théologie des saints ». Il est aussi depuis 2004, consulteur de la Congrégation pour les causes des saints.

Lettre de Benoît XVI

au Révérend Père François-Marie Léthel, o.c.d.,

Prélat-secrétaire de l'Académie pontificale de théologie

Je désire vraiment de tout cœur, vous exprimer ma vive gratitude pour le précieux service que vous nous avez offert, à mes collaborateurs de la curie romaine et à moi-même, en prêchant ces derniers jours les Exercices spirituels. Et grâce aussi à l'engagement que vous avez mis dans cette circonstance, nous avons pu entrer dans le Temps du carême comme notre mère l'Église nous le demande, en suivant la Parole divine : en étant plus attentifs à la voix du Seigneur.

Un motif de reconnaissance spéciale est l'itinéraire que, Révérend Père, vous nous avez fait parcourir à travers les méditations : un chemin spirituel inspiré par le témoignage de mon vénérable prédécesseur, Jean-Paul II, dont la béatification prochaine a suggéré le thème de la sainteté, à approfondir grâce à la rencontre avec les figures vivantes de certains saints et certaines saintes, comme des étoiles lumineuses tournant autour du Soleil qu'est le Christ, lumière du monde.

Avec ce cadre, vous vous êtes très bien accordé avec le programme de catéchèse que j'ai donné ces dernières années durant les audiences générales, dans le dessein de mieux faire connaître et aimer l'Église telle qu'elle se manifeste dans la vie, les actes et les enseignements des saints : à partir des apôtres et à travers la longue foule des Pères et des autres écrivains anciens, des théologiens et des mystiques de l'époque médiévale, avec une attention particulière à un beau groupe de femmes, jusqu'à reprendre la série des docteurs de l'Église, que je suis en train de compléter.

Cette ligne de réflexion et de contemplation sur le mystère du Christ reflété, pour ainsi dire, par l'existence de ses imitateurs les plus fidèles constitue un élément fondamental que j'ai hérité du pape Jean-Paul II, et que j'ai poursuivi avec une pleine conviction et avec une grande joie.

Je sais bien, cher frère, que vous comprenez mes remerciements comme adressés aussi à l'ordre du Carmel dont vous faites partie. J'apprécie et je partage ce sentiment et je l'étend à la plus vaste dimension ecclésiale, puisque ces Exercices nous ont fait percevoir plus que jamais l'Église comme communion des saints.

Qu'à l'Église, animée par l'Esprit Saint, et à sa Mère, la bienheureuse Vierge Marie, aille notre reconnaissance. Que la Madone et saint Joseph, Époux et Patron de l'Église universelle, que nous célébrons aujourd'hui, et auquel vous avez consacré la méditation de ce matin, vous obtienne l'abondance des dons célestes, en gage desquels je vous accorde de tout cœur une bénédiction apostolique spéciale, que j'étends volontiers à tous ceux qui vous sont chers ».

Du Vatican, 19 mars 2011

BENEDICTUS PP XVI

© LEV

[Traduction Zenit, Anita S. Bourdin]