Lettre de soutien au pape de tous les évêques salésiens

90 prélats réunis du 21 au 25 mai à Valdocco, près de Turin

| 1896 clics


ROME, Mardi 25 mai 2010 (ZENIT.org) - Le recteur majeur des salésiens, au terme de l'Eucharistie, célébrée dans la nouvelle basilique de Colle Don Bosco, près de Turin, en Italie, a lu et remis au card. Tarcisio Bertone, secrétaire d'Etat du Saint-Siège, une lettre de soutien pour le pape, des cardinaux et des évêques, réunis depuis le 21 mai, à Valdocco, près de Turin, en Italie, à l'occasion notamment du 150ème anniversaire de leur congrégation.  

Environ 90 prélats assistent à cette rencontre des évêques salésiens qui s'achève ce mardi sur le thème est : « Le charisme salésien et la mission épiscopale ». 

Plus d'un millier de fidèles ont accueilli le secrétaire d'État, le card Bertone, dans l'Église supérieure de Colle Don Bosco, qui a présidé la messe du dimanche de Pentecôte. Autour de lui ont concélébré les cardinaux, les archevêques, les évêques salésiens, le recteur majeur, le père Pascual Chávez, et les membres du Conseil.  

Dans cette lettre au pape, le recteur majeur présente les circonstances qui ont motivé la rencontre des évêques salésiens, ainsi que les raisons qui l'ont poussé à l'écrire, affirmant que le motif principal « est d'exprimer à Votre Sainteté, l'affection, la proximité, la pleine disponibilité que Don Bosco nous a enseigné à vivre, dès les premiers temps de son expérience charismatique, à l'égard du Saint-Père et de toute l'Église ». 

L'attitude de dévotion au Pape s'exprime également par la proximité en cette heure difficile pour l'Église, rapporte l'agence infos salésiennes ANS, sur son site :  « Avec Votre Sainteté, nous partageons les préoccupations du moment présent, et demandons au Seigneur de purifier notre vie et de purifier l'Église afin d'ètre des annonciateurs dignes de l'Évangile, surtout aux jeunes, aux pauvres, aux derniers, à ceux qui ne connaissent pas encore la Bonne Nouvelle », est-il écrit dans la lettre. 

Durant la messe, le secrétaire d'Etat a invité ses confrères salésiens évêques à « réaffirmer la vocation initiale et à fortifier par la force du Saint-Esprit le désir d'être des annonciateurs de l'Évangile, surtout aux jeunes, comme le fit Don Bosco ». Et en parlant du Pape, il a affirmé : « son gouvernement est fort, alors que sa paternité vers tous est pleine de douceur et d'amour. Benoît XVI nous indique inlassablement la beauté de la foi chrétienne ». 

L'après-midi du dimanche 23 mai était consacré aux dimensions missionnaire et internationale de la Congrégation salésienne, souligne l'ANS.

Le regard sur le monde a caractérisé la rencontre qui a eu lieu dans le théâtre de l'Institut salésien, rapporte l'ANS, sur le thème : « La vision des évêques pour l'orientation de la Congrégation salésienne au moment actuel après le CG26. Quelles sont les suggestions et les défis des synodes continentaux ? ». Un thème qui a été développé par des cardinaux et évêques, un pour chaque continent. 

De brèves interventions ont mis en évidence les thèmes épineux de l'actualité, les crises et les défis vécus par les différentes cultures et sociétés.

Le samedi, les évêques ont développé le thème : «  La vie consacrée, entre actualité et perspectives », introduit par le père Chávez, recteur majeur des salésiens mais aussi Président de l'Union supérieurs généraux.  

« Partant de l'analyse de la crise d'identité, de crédibilité et de visibilité qui caractérise la vie consacrée aujourd'hui, relève l'ANS, la rencontre  a offert quelques éléments et perspectives pour l'avenir ». 

« La culture moderne, en particulier le monde de la communication et la mondialisation, ouvrent pour nous aussi des perspectives nouvelles et présentent des problèmes inédits », a souligné le père Chavez dans son allocution, expliquant que cela exige « une volonté renouvelée de servir la vie consacrée ».  

« Nous avons besoin d'en relancer, avec fidélité créative, le dynamisme et le caractère entreprenant pour qu'elle continue à être une présence vivante et active dans l'Église, au service d'une spiritualité de communion et de partage », a-t-il souligné. 

Pour plus d'informations et de détail sur ces 5 journées de réflexions : www.infoans.org 
 

Isabelle Cousturié