Lettre du patriarche Gregorios III au pape François

La paix, condition de la communion

Rome, (Zenit.org) Patriarche Gregorios III | 646 clics

Pour le patriarche Gregorios III, « La paix est la seule condition qui permettra aux Eglises en Orient de continuer le chemin du Synode pour le Moyen Orient et être Communion et Témoignage… »

Sa Béatitude Gregorios III, patriarche d’Antioche et de tout l’Orient, d’Alexandrie et de Jérusalem a, dans un courrier envoyé au Saint-Père ce 10 septembre, remercié le pape François pour l’appel au jeûne et à la prière pour la paix en Syrie, au Moyen-Orient, et dans le monde entier : « Cette journée a uni dans la prière, partout dans le monde, les hommes de bonne volonté et de toute religion… L’appel à la paix de Votre Sainteté a fait entendre et découvrir au monde la voix pacifique de l’Evangile. A ceux qui en ont besoin, à ceux qui l’ignorent et à ceux qui refusent d’y croire cet appel a montré une voie différente que celle des armes et de l’intervention militaire pour résoudre la crise syrienne. Cet appel, Très Saint Père, a été le point de départ d’une mobilisation internationale contre toute tentative de résoudre ce conflit par le chemin de violence… (…) Profondément touché par cette initiative nous prions Votre sainteté de nous accompagner encore sur le chemin de la paix (…) La paix est la seule condition qui permettra aux Eglises en Orient de continuer le chemin du Synode pour le Moyen Orient et être Communion et Témoignage… »

Texte intégral à lire sur le site internet du Patriarcat Grec Melkite Catholique d’Antioche et de tout l’Orient d’Alexandrie et de Jérusalem  http://www.pgc-lb.org/