Leur existence est attestée, ainsi que leur martyre

Une histoire, au conditionnel, mais significative

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 377 clics

Le martyrologe romain fait aujourd'hui mémoire des saints martyrs de Rome, Processe et Martinien (s. inc.).

Martinien aurait été un païen de Rome, choisi pour être le geôlier de Saint Pierre. C’est de la bouche de l’Apôtre lui-même qu’il aurait reçu la Bonne nouvelle et il se serait converti. A l’exemple du Prince des Apôtres, son compagnon, Processus, et lui-même confessèrent leur foi Christ au prix de leur vie, au deuxième mille, sur la via Aurélia.

Mais cette rencontre avec Pierre n’est pas historique, ce qui a valu aux deux martyrs de voir leur culte confiné au calendrier local en 1969.

Pourtant, cette belle légende montre comment Rome rapprochait tous ses martyrs du martyre de Pierre, et elle recouvre une réalité attestée par l’archéologie: l’existence de ces deux témoins des premiers siècles. En effet un culte chrétien durable nous a transmis leur nom, le lieu de leur martyre, et celui de leur sépulture. Le martyrologe de l’an 2000 leur restitue donc une place parmi les martyrs de la Ville éternelle.

Le  pape Pascal 1er(+824) soucieux de mettre les reliques des martyrs à l’abri des invasions, avait lui-même fait transférer leur tombeau du cimetière Saint-Damase en la basilique Saint-Pierre où ils reposent encore aujourd’hui.