"Lève-toi, bien-aimé, montre-nous ton visage"

Office des lectures du Samedi saint, stance

Rome, (Zenit.org) | 977 clics

Stance

Près de la tombe scellée                                     
les gardes veillent ;
et pourquoi, si la vie est vaincue ?
Mais en ton cœur, Vierge Marie,
quelle espérance veille ?
Comme jadis dans le Temple,
retrouveras-tu, au troisième jour,
celui que tu appelles dans la nuit :
     « Lève-toi, bien-aimé,
     montre-moi ton visage. »

R/ Lève-toi, bien-aimé,
montre-nous ton visage.

J'ai cherché celui que mon cœur aime,
je l'ai cherché sans le trouver.

Avant que souffle la brise du jour,
que les ténèbres disparaissent, reviens !

Réveille-toi, mon bien-aimé,
voici l'heure de ton bon plaisir.

Oraison

Dieu éternel et tout-puissant, dont le Fils unique est descendu aux profondeurs de la terre, d'où il est remonté glorieux : accorde à tes fidèles, ensevelis avec lui dans le baptême, d'accéder par sa résurrection à la vie éternelle. Lui qui règne.

Source: http://www.aelf.org/office-lectures#lecture