Lisbonne Toussaint 2005 : Congrès international pour la nouvelle évangélisation

Du 5 au 13 novembre

| 541 clics

ROME, Dimanche 6 novembre 2005 (ZENIT.org) – Du 5 au 13 novembre Lisbonne sera la capitale de la nouvelle évangélisation. Elle accueillera quelque mille personnes venues participer au Congrès international sur le thème de l’évangélisation promu par les diocèses de Vienne, Paris, Lisbonne, Bruxelles et Budapest.



Le Congrès international pour la nouvelle évangélisation (ICNE) est en effet organisé par les cinq capitales européennes en cinq missions successives, selon des programmes adaptés à chaque ville : la première a eu lieu à Vienne en 2003, la deuxième à Paris en 2004. En 2006 ce sera le tour de Bruxelles et en 2007, de Budapest.

La session de Lisbonne, qui a pour thème « Le Christ vivant », « tente de montrer à la ville qu’il est possible de parler de Jésus aujourd’hui, dans une société qui semble oublier l’aspect essentiel de la foi », souligne l’agence portugaise « Ecclesia ».

Le congrès prévoit des célébrations de l’Eucharistie, des conférences, des ateliers, des missions citadines, des concerts, des spectacles de théâtre, des expositions, etc.

Le centre du congrès est le splendide monastère des « Jerónimos » de Lisbonne, mais les activités se dérouleront dans toute la ville. Les 290 diocèses du patriarcat de Lisbonne ont participé à l’organisation du congrès.

Le congrès a été inauguré ce samedi avec l’arrivée des reliques de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, patronne de l’événement, dans la cathédrale de Lisbonne, et la cérémonie de bienvenue au monastère des « Jerónimos ».

Ce dimanche, un message du pape Benoît XVI a été lu aux participants.

Environ 500 volontaires se sont mobilisés pour garantir le bon déroulement du congrès : 15 assisteront les 70 journalistes accrédités, 120 jeunes portugais et étrangers participeront aux 7 missions prévues dans la ville du 7 au 11 novembre, 150 volontaires de 3 vicariats de Lisbonne et du mouvement des Focolari assureront l’accueil dans les paroisses de la capitale.

Plusieurs centaines de familles de 55 paroisses et 20 maisons religieuses du diocèse de Lisbonne ont souhaité s’associer au ICNE en offrant l’hospitalité aux participants.

Les 400 congressistes étrangers viennent de plusieurs pays : l’Angola (7), l’Autriche (38), la Belgique (14), l’Espagne (20), la France (171), la Hongrie (42), le Royaume Uni (12).

Le congrès, qui vise à « aider les chrétiens à aller à la rencontre de leurs concitoyens pour partager leur espérance dans les paroisses, les mouvements, les communautés, les écoles, les aumôneries », fournira également des opportunités de se connaître et d’échanger des expériences basées sur les défis de la nouvelle évangélisation.

Jusqu’à jeudi, les participants sont invités à déposer, dans des locaux prévus à cet effet par l’équipe d’organisation, des questions auxquelles répondront les cinq cardinaux qui participent à l’événement, dont le cardinal José Policarpo, patriarche de Lisbonne.

Mercredi 9 novembre, une visite est prévue au sanctuaire marial de Fatima où la Vierge est apparue à trois pastoureaux (Lucia dos Santos et Francisco et Jacinta Marto) en 1917.

Samedi 12 aura lieu la « Marche de la lumière », procession aux flambeaux accompagnée de l’image de la chapelle des apparitions de Fatima, qui partira de l’église dédiée à Notre Dame de Fatima et se terminera à la place centrale des « Restauradores ».

Après la procession, la ville de Lisbonne sera consacrée à Notre Dame de Fatima.

Pour plus de renseignements sur le congrès, cf. le site de la conférence des évêques de France :
http://toussaint.calitude.com/lisbonne2005.php?str_lang=fr.