Lisieux 2010 : En ligne l’hymne du congrès de la Miséricorde de février

Deuxième Congrès national français de la Miséricorde, « J – 29 »

| 2695 clics

ROME, Vendredi 22 janvier 2010 (ZENIT.org) - « Venez plonger dans la Miséricorde ! » : c'est l'invitation de l'équipe d'organisation du second congrès national français de la Miséricorde qui se tiendra à Lisieux du 19 au 21 février : inscriptions jusqu'au 31 janvier.

Mais en même temps que l'inscription - on est à « J - 29 » -, le site du congrès invite à découvrir l'hymne du congrès de la Miséricorde.

Mgr Albert-Marie de Monléon, op, évêque de Meaux, coordinateur national des Congrès de la Miséricorde en France, invite « les prêtres, religieuses et religieux, laïcs engagés dans la vie de l'Église et dans la société, personnes en recherche », à « participer au deuxième Congrès national de la Miséricorde à Lisieux du 19 au 21 février 2010 » : « La Miséricorde comme la charité est inventive et pratique, mais surtout elle s'adresse à tous, petits et grands », souligne-t-il.

Mgr de Monléon indique 8 objectifs :

- rencontrer Dieu, « Riche en Miséricorde » (Eph 2, 4),

- rencontrer d'autres chrétiens de tous les points de France.

- approfondir le thème de la Miséricorde partout présent dans la Bible,

- grandir dans la confiance, à la suite de sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, « Je ne puis craindre un Dieu qui s'est fait pour moi si petit... je l'aime !... car Il n'est qu'amour et miséricorde ! » (LT 266)

- partager vos espérances et vos questions,

- expérimenter la joie de la Miséricorde, chanter, célébrer...

- vivre trois jours en famille (animations pour les enfants et les jeunes 14/17 et 18/25)

- prendre ce chemin spirituel pour devenir ensuite les témoins de la Divine Miséricorde.

En effet, le Congrès est ouvert à tous, avec un cheminement spécifique proposé aux enfants et aux jeunes « pour leur permettre, à la suite de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, de grandir dans la confiance dans la Miséricorde du Seigneur ».

Une animation est donc prévue par tranches d'âge pour les enfants (4-13 ans), pour les adolescents (14-17 ans) et pour les jeunes (18-25), et avec la participation de « Glorious » .

Un congrès qui rassemble donc toutes les génération et fait dire à Mgr de Monléon : « La Miséricorde comme la charité est inventive et pratique, mais surtout elle s'adresse à tous, petits et grands. Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face, enfant, adolescente, jeune adulte a vécu un chemin d'abandon de plus en plus radical et mûri à la Miséricorde Divine. Celle-ci peut être accueillie et comprise à tout âge. Le pape Benoît XVI ne disait-il pas aux jeunes, à Cologne, en 2006, lors des Journées Mondiales de la Jeunesse : « Ouvrez les portes de votre liberté à son amour miséricordieux ! Exposez vos joies et vos peines au Christ, le laissant illuminer de sa lumière votre intelligence et toucher de sa grâce votre cœur ! En ces jours bénis de partage et de joie, faites l'expérience libératrice de l'Eglise comme le lieu de la miséricorde et de la tendresse de Dieu envers les hommes ! C'est en elle et par elle que vous rejoindrez le Christ, qui vous attend » (cf. Entretien avec Mgr de Monléon, Zenit du 15 décembre 2009).

Anita S. Bourdin