Lituanie: message du pape aux jeunes

Manifestez le visage de la Miséricorde divine

Rome, (Zenit.org) Pape François | 908 clics

"Jésus veut être votre ami, votre frère, maître de vérité et de vie qui vous révèle le chemin à faire pour arriver au bonheur, à la réalisation de vous-mêmes selon le plan de Dieu sur chacun de vous", dit le pape François aux jeunes de Lituanie rassemblés dans l'ancienne capitale historique du pays, Kaunas, du 28 au 30 juin.

Un message d'autant plus significatif à moins d'un mois de la JMJ de Rio de Janeiro: le pape transmets aux jeunes, en père spirituel, en quelque sorte son "secret du bonheur", les moyens de leur "croissance spirituelle", la clef de "l'amour". Et selon un leitmotiv de son enseignement, il ajoute: "Jésus pardonne toujours". Il leur demande manifester aux jeunes la Miséricorde divine.

Le pape, rappelons-le, vient de conférer, hier, 29 juin, en la basilique Saint-Pierre, le pallium au nouvel archevêque de Vilnius, Mgr Gintaras Grušas. Dans ce message il remercie les pasteurs de l'Eglise de Lituanie à l'origine de ce rassemblement de jeunes, une sorte de JMJ Lituanienne.

Message du pape François aux jeunes de Lituanie

Chers jeunes lituaniens,

Je suis vraiment heureux de me rendre spirituellement présent au milieu de vous et de vous adresser ma salutation affectueuse à l'occasion de la "Sixième journée des jeunes", qui vous voit réunis si nombreux à Kaunas. J'adresse une pensée particulière à ceux qui parmi vous sont en marche sur le chemin du don plénier à Dieu dans le sacerdoce et dans la vie consacrée, et à tous ceux qui se sont engagés dans le service des laissés-pour-compte à travers les multiples formes du bénévolat. Je salue et je remercie vos pasteurs, qui ont programmé ces journées spéciales de prière et de réflexion centrées sur le thème: "Je vous appelle mes amis" (Jn 15,15).

En partant justement de cette parole du Seigneur, je voudrais vous offrir quelques brèves pensées pour votre croissance spirituelle, et pour votre mission à l'intérieur de l'Eglise et du monde. Jésus veut être votre ami, votre frère, maître de vérité et de vie qui vous révèle le chemin à faire pour arriver au bonheur, à la réalisation de vous-mêmes selon le plan de Dieu sur chacun de vous. Et cette amitié de Jésus, qui nous apporte la miséricorde, l'amour de Dieu, est "gratuite", pur don. Lui ne vous demande rien en échange, il vous demande seulement de l'accueillir. Jésus veut vous aimer pour ce que vous êtes, même dans votre fragilité et votre faiblesse, afin que, touchés par son amour, vous puissiez être renouvelés.

La rencontre avec l'amour de Dieu dans l'amitié du Christ, est avant tout possible dans les sacrements, en particulier l'eucharistie et la réconciliation. Dans la sainte messe, nous célébrons le mémorial du sacrifice du Seigneur, son don total de lui-même pour notre salut: aujourd'hui encore, Il donne réellement son corps pour nous, et Il verse son sang pour racheter les péchés de l'humanité et nous faire entrer en communion avec lui. Dans la pénitence, Jésus nous accueille avec toutes nos limites, il nous apporte la miséricorde du Père qui nous pardonne, et transforme notre coeur, en en faisant un coeur nouveau, capable d'aimer comme Lui, qui a aimé les siens jusqu'au bout (cf. Jn 13, 1). Et cet amour se manifeste dans sa miséricorde. Jésus nous pardonne toujours.

Il y a une autre voie privilégiée pour grandir dans l'amitié avec le Christ : l'écoute de sa Parole. Le Seigneur nous parle au plus profond de notre conscience, nous parle par l'Ecriture Sainte, nous parle dans la prière. Apprenez à rester en silence devant Lui, à lire et à méditer la Bible, spécialement les Evangiles, à dialoguer avec Lui chaque jour, pour sentir sa présence d'amitié et d'amour. 

Et ici, je voudrais souligner la beauté d'une prière contemplative simple, accessible à tous, grands et petits, personnes cultivées ou peu instruites; c'est la prière du saint rosaire. Dans le rosaire, nous nous adressons à la Vierge Marie, afin qu'elle nous guide à une union toujours plus étroite avec son Fils Jésus pour nous conformer à Lui, avoir ses sentiments, agir comme Lui. Dans le rosaire en effet, en répétant l'Ave Maria, nous méditons les mystères, les événements de la vie du Christ, pour le connaître et l'aimer toujours davantage. Le rosaire est un instrument efficace pour nous ouvrir à Dieu, afin qu'il nous aide à vaincre l'égoïsme et à apporter la paix dans les coeurs, dans les familles, dans la société et dans le monde.

Chers jeunes, l'amour du Christ et sa proximité ne sont pas une illusion - Jésus en Croix nous montre à quel point ils sont concrets -, et il ne sont pas réservés à un petit nombre. Vous rencontrerez cette amitié et vous ferez l'expérience de toute sa fécondité et de sa beauté si vous le cherchez avec sincérité, si vous vous ouvrez à lui avec confiance, et si vous engagez à cultiver votre vie spirituelle en vous approchant des sacrements, en méditant la Sainte Ecriture, en priant avec constance, et en vivant intensément dans la communauté chrétienne.

Sentez-vous comme faisant partie de l'Eglise, engagés dans l'évangélisation, en union avec vos frères dans la foi, et en communion avec vos pasteurs. N'ayez pas peur de vivre la foi! Soyez des témoins du Christ dans vos milieux quotidiens, avec simplicité et courage. A ceux que vous rencontrez, aux jeunes de votre âge, sachez manifester surtout le Visage de la miséricorde et de l'amour de Dieu, qui pardonne toujours, encourage, donne l'espérance. Soyez toujours attentifs à l'autre, spécialement aux personnes les plus pauvres et les plus faibles, en vivant et en témoignant l'amour fraternel, contre tout égoïsme et toute fermeture. 

Que votre patron, saint Casimir, vous aide à chercher et à apporter le Christ sans jamais vous lasser. Que vous soit un soutien sur ce chemin la présence maternelle de Marie, et que vous accompagne ma bénédiction que je j'accorde de tout coeur à chacun de vous, en l'étendant à toute la Lituanie.

Du Vatican, le 21 juin 2013

Traduction de Zenit, Anita Bourdin