Lituanie: nouvelle ambassadrice près le Saint-Siège

Une spécialiste de l'histoire de l'Eglise

| 574 clics

ROME, jeudi 6 septembre 2012 (ZENIT.org) – La nouvelle ambassadrice de Lituanie près le Saint-Siège, Mme Irena Vaisvilaitė, a présenté ses lettres de créance à Benoît XVI, ce matin, 6 septembre 2012.

Agées de 58 ans, elle est spécialiste en histoire de l’art et en histoire de l’Eglise, filière qu’elle a suivie à l’Université pontificale grégorienne de Rome.

Elle a été notamment conseillère du président de la République de Lituanie, collaboratrice de Radio Vatican durant 7 ans, et professeur à l'Université de Vilnius durant 14 ans, jusqu’à aujourd’hui.

Elle parle l’anglais, le russe, l’italien, le français, le Tchèque et le polonais.

La Lituanie est le plus méridional et le plus catholique des Pays baltes. Jean-Paul II y a effectué un voyage apostolique, ainsi qu'en Lettonie et en Estonie, du 4 au 10 septembre 1993. Il s'est notammment rendu à la "Colline des Croix", le 7 septembre, la déclarant site "d'espérance, de paix, d'amour et de sacrifice". 

Elle se trouve dans le Nord du pays, près de Siauliai: les catholiques ont commencé à y planter des croix des le XIVe s. L'endroit s'identifie aujorud'hui à la résistance pacifique des Lituaniens catholiques en dépit des menaces auxquelles ils ont dû faire face au cours de leur histoire.

C'est dans la capitale, Vilnius, que sainte Faudtine Kowalska a rencontré son père spirituel, le bienheureux Michel Sopocko, et qu'elle a notamment fait peindre la première icône du Christ miséricordieux, aujourd'hui vénérée en l'église de la Sainte-Trinité: aujorud'hui, on peut faire tout un pèlerinage de la miséricorde en tous les lieux où l'icône a été protégée au cours des siècles. La petite maison en bois où soeur Faustine a reçu plus de cent "visitations" du Christ a été miraculeusement protégée pendant l'époque soviétique: c'est aujourd'hui un oratoire où l'on peut vénérer les reliques de Faustine et du P. Sopocko.

La Lituanie a 12 députés au Parlement européen, et elle dispose de 7 voix au Conseil de l'Union européenne. Vilnius, a été l'une des Capitales de la culture européenne en 2009.