"Liturgiam authenticam" sur le site Internet de Zenit

Complément d´analyse

| 311 clics

CITE DU VATICAN, Mercredi 9 mai 2001 (ZENIT.org) - L´instruction de la Congrégation romaine pour le culte divin et la discipline des sacrements, "Liturgiam authenticam", cinquième instruction sur la traduction des textes liturgiques se trouve sur le site de Zenit à l´adresse suivante: http://www.zenit.org/french/archives/documents/CCD-liturgiam.htm.




Le document de 40 pages, publié en italien, anglais, français et espagnol, est signé par le cardinal Jorge A. Medina Estévez, préfet de la Congrégation, et par Mgr Pio Tamburrino, secrétaire.

Cette Instruction remplace toutes les normes précédentes, reprenant leurs contenus, leur donnant une forme plus ordonnée et systématique, les précisant et les associant avec des sujets similaires préalablement traités séparément, précise le communiqué de la congrégation publié hier.

Elle recommande que seules les langues les plus habituellement parlées soient utilisées pour la liturgie, pour ne pas fragmenter les fidèles en petits groupes et en risquant de susciter des conflits. Elle recommande aussi de prévoir l´existence de traducteurs spécialisés pour chaque langue et les moyens pratiques existants, y compris économiques, pour la réalisation et la publication des traductions fidèles des textes liturgiques.

L´édition typique est l´actuelle édition latine officielle, qui doit être l´unique référence de toute traduction.

Le vocabulaire, insiste l´instruction, doit être facilement compris par les gens simples, mais respecter aussi la dignité et l´élégance de l´original latin.

Elle rappelle qu´en liturgie, il n´existe pas de textes tendant à promouvoir des attitudes discriminatoires ou hostiles envers les chrétiens non-catholiques, les juifs ou les fidèles d´autres religions, ou bien qui nient l´égale dignité de tous les hommes.

Des noms et pronoms pouvant être masculins comme féminins, ne peuvent pas faire l´objet d´une traduction "idéologique". Il faut aussi éviter les thèmes publicitaires ou un ton politique, idéologique ou sémantique.

Les évêques, qui doivent faire appel à l´aide d´experts, sont responsables de ce travail. Il leur revient de réviser personnellement des textes définitifs, et de prendre une part active aux différents stades du travail.

L´Instruction rappelle aussi la procédure à suivre pour l´approbation des textes liturgiques de la part des évêques, et leur présentation, pour révision et confirmation, à la Congrégation romaine.

Enfin, elle donne des directives pour la publication et l´édition des livres liturgiques, y compris le "copyright".