Loi sur la fin de vie : Réaction du Collectif “Vigilance fin de vie”

Déclarations de Xavier Mirabel, médecin cancérologue et porte-parole du Collectif

| 1508 clics

CITE DU VATICAN, Jeudi 2 décembre 2004 (ZENIT.org) – “Satisfaction globale et demande de clarification sur un point”, c’est la ligne de la réaction du Collectif Vigilance fin de vie à la suite du vote de l’Assemblée nationale française de la Loi sur la fin de vie. Le projet devra encore être examiné au sénat.



Xavier Mirabel, médecin cancérologue et porte-parole du Collectif Vigilance fin de vie réagit au vote de la loi relative aux droits des malades et à la fin de vie en première lecture à l’Assemblée nationale :

“Cette unanimité, je peux en témoigner, n’est pas un consensus mou mais bien le signe d’une prise en compte courageuse et approfondie d’un sujet difficile par la représentation nationale.

Attentif à l’ensemble des débats, nous avons bien noté que le ministre de la Santé a salué une troisième voie, ce modèle français que nous appelions de nos voeux en rejetant à la fois l’acharnement thérapeutique et l’euthanasie. Et en affirmant la liberté des patients devant les traitements qui leur sont proposés.

Le Collectif “Vigilance fin de vie” reste cependant mobilisé contre le risque de toute interprétation dangereuse de la loi : il n’est évidemment pas question d’avaliser l’idée selon laquelle on pourrait être conduit à faire mourir de faim et de soif certains patients, dans une forme particulièrement insidieuse d’euthanasie. Or, des propos en ce sens ayant été tenus dans l’hémicycle, nous demanderons au Sénat de clarifier ce point : l’alimentation et l’hydratation sont toujours dus à la personne malade et ne peuvent être considérées comme des traitements.”

Le Collectif Vigilance fin de vie a été créé à l’initiative de soignants et de soignés soucieux de promouvoir une fin de vie respectant la dignité des patients. Il a lancé en mai 2004 simultanément la carte Vigilance fin de vie distribuée en 1 million d’exemplaires et le site www.sosfindevie.org, un service d’aide et d’écoute pour les malades, leurs proches et le personnel soignant afin de répondre aux questions auxquels ils peuvent être confrontés en fin de vie.

Collectif Vigilance fin de vie – 274, rue de Solferino – 59000 Lille