Lorsque des hommes courageux épargnent un enfant

Ils offrent un saint au monde

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 867 clics

Le martyrologe fait aujourd’hui mémoire d’un saint qui a donné son nom à une ville des environs de Paris : saint Cloud, prêtre (VIe s.)

L’Histoire des Francs de Saint Grégoire de Tours (540-594), qui constitue la source historique la plus importante de l’époque mérovingienne, évoque saint Clodoald - ou Cloud -, le plus jeune des trois enfants de Clodomir, fils de Clotilde et de Clovis.

Les frères de ce dernier, Childebert et Clotaire, firent assassiner les enfants de Clodomir pour s’emparer de sa succession. Mais Cloud échappa au massacre dans lequel ses frères périrent grâce, dit Grégoire de Tours, à des « hommes courageux ».

Il décida de se consacrer au Seigneur et scella son vœu en se coupant les cheveux de sa propre main. Devenu prêtre, il aurait vécu en ermite sous la conduite de saint Séverin dans la région des environs de Paris, là où s’élève aujourd’hui la ville de Saint-Cloud.

La ville voisine de La Celle Saint-Cloud tire son nom du latin " Cella ", à la fois lieu de vie et sanctuaire, lié au souvenir de saint Cloud, qui avait trouvé refuge dans ces lieux retirés pour y mener une vie de solitude et de prière.