« Lutter contre ce qui entrave l'accueil de la vie naissante » , par Mgr Podvin

Mille mots pour « Défendre la vie »

| 1179 clics

ROME, jeudi 19 janvier 2012 (ZENIT.org) – « Lutter contre les précarités multiples  qui entravent aujourd'hui  l'accueil de la vie naissante » : dans ces « Mille mots », Mgr Bernard Podvin, porte-parole  de la Conférence des évêques de France souligne différents aspects de l’action en faveur de la vie humaine, alors que la 8e grande Marche nationale pour la vie aura lieu à Paris, dimanche prochain, 22 janvier.

DĖFENDRE LA VIE ?

Beaucoup demandent: "L' Eglise catholique organise des prières pour la vie. De nombreux  fidèles  rejoignent également des marches pour la vie. Quelle  signification? cela a t'il ? "... La   réponse jaillit du  coeur:   Il s'agit de sortir de son "petit soi" pour communier avec les autres à la cause la plus essentielle! Attester que la vie, dès sa conception, est un don ineffable, mais ô combien fragile. Répercuter dans l'opinion publique la réalité, trop souvent occultée, des traumatismes qui suivent un avortement.
Refuser d'amalgamer dans les consciences  le banal, le légal et le moral. Ne pas raisonner en froides statistiques, mais accompagner chaque  personne unique et aimable. Lutter contre les précarités multiples  qui entravent aujourd'hui  l'accueil de la vie naissante. Protéger l'embryon  infiniment vulnérable. Ne pas  stigmatiser autrui, mais, au contraire, reconnaître nos propres  manquements  dans le respect de la personne. Ne pas seulement défendre la vie naissante, mais aussi la vie dépendante et finissante. Mais aussi la vie menacée au quotidien de façon insidieuse.
"Dieu, Maître de la vie, a confié aux hommes le noble ministère de la vie. Et l'homme doit s'en acquitter d'une manière digne de Lui", dit le Concile Vatican II.