Ma vie, pour la paix de l'Eglise

Un saint prêtre mexicain, martyr

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 296 clics

Le martyrologe romain fait mémoire, le 25 février, d'un saint prêtre martyr du Mexique, Turibe Romo Gonzalez (1900-1928).

Le village mexicain de Santa Anna de Guadalupe l'a vu naître. Après son ordination, il fut nommé vicaire avec fonctions de curé à Tequila.

Saisi profondément par le mystère de l'eucharistie, il priait souvent: "Seigneur, ne permettez pas qu'un seul jour passe sans que je dise la messe, sans vous embrasser dans la communion".

Pour mettre à jour les registres de la paroisse, il se rendit, un vendredi, le 25 février 1928, à Aguascalientes, lieu de refuge et centre de son apostolat. Ce travail lui prit toute la journée et toute la nuit. Vers cinq heures du matin, il voulut célébrer l'eucharistie, mais il ressentit fortement la fatigue. Il préféra se reposer, pour être ensuite plus présent à la célébration.

Il s'était à peine endormi lorsqu'un groupe de paysans et de soldats fit irruption: "C'est lui, le prêtre, tuez-le!" s'écria une voix haineuse. Il se redressa, et il fut frappé une première fois. Blessé et vacillant, il fit quelques pas. Une seconde rafale, mortelle, l'atteignit dans le dos.

A l'occasion d'une première communion, tenant dans ses mains l'hostie consacrée, il avait demandé: "Seigneur, accepterais-tu mon sang que je t'offre pour la paix de l'Eglise?"