Madagascar : répondre à la crise par une chaîne de prière

Appel de Mgr Benjamin Ramaroson

Rome, (Zenit.org) | 973 clics

Pour résoudre la crise qui perdure à Madagascar, Mgr Benjamin Ramaroson propose « de prier sans interruption par une chaîne de prières » et donne notamment un programme de prière pour le mois d’octobre, mois du Rosaire.

Mgr Benjamin Ramaroson, c.m. (Lazariste), évêque de Farafangana, à Madagascar, lance un appel aux croyants et aux personnes de bonne volonté de son diocèse.

Message de Mgr Benjamin Ramaroson

Aux Prêtres, aux Consacrés, à tous les Baptisés Oloraiky et aux hommes de bonne volonté du Diocèse

Que la paix du Seigneur soit avec nous…

« La paix n'est pas une pure absence de guerre et elle ne se borne pas seulement à assurer l'équilibre de forces adverses; elle ne provient pas non plus d'une domination despotique, mais c'est en toute vérité qu'on la définit "oeuvre de justice" (Is 32,17). (GS : « L’Eglise dans le monde de ce temps » n°78).

Ce que souligne le Concile Vatican II synthétise effectivement ce que vit la nation actuellement. Nous sommes à la croisée des chemins. Tout le monde est conscient que le pays est confronté à plusieurs « ennemis » qui ne cherchent qu’à l’enfoncer encore plus dans l’égocentrisme, la jalousie, l’orgueil, la corruption, le mensonge… C’est vrai nous n’avons jamais cessé de prier tout au long de cette crise qui perdure… Mais le moment est venu de prier sans interruption par une chaîne de prières comme ont fait les chrétiens dans le passé au 16ème siècle lorsque l’Eglise a été confrontée par un ennemi qui a voulu la détruire. Le Pape Pie VI a exhorté les chrétiens à se mettre aux pieds de la Sainte Vierge pour l’implorer en récitant le Rosaire.

L’Eglise a trouvé la victoire grâce à l’aide de la Vierge Auxiliatrice. Elle continue à nous accompagner nous ses enfants comme elle a toujours fait à Cana en disant : « faites tout ce qu’il vous dira » (Jn 2, 5).

Le mois du Rosaire (octobre) va débuter très bientôt. J’exhorte alors tous les baptisés, adultes ou enfants, au sein des familles, au sein des mouvements, dans les écoles, là où ils travaillent, au sein des quartiers, au sein de nos Eglises de quartier en ville ou en brousse, au centre des districts ou dans les paroisses à confier notre pays à la Sainte Vierge, Sa Première Patronne..

Je vous propose donc ce simple programme de prières. Chacun ou chaque groupe peut l'arranger selon ses possibilités.

- Le Rosaire complet (4 mystères) chaque jour et après chaque mystère on conclut par la prière pour la paix.
- Un mystère indiqué selon le jour : (lundi : mystère joyeux ; mardi : mystère douloureux ; mercredi : mystère glorieux ; jeudi mystère lumineux ; vendredi : mystère douloureux ; samedi : mystère joyeux ; dimanche : mystère glorieux). On termine la récitation par la prière pour la paix.
- Dans les églises où on célébré l’eucharistie chaque jour, on conclut par la prière pour la paix. Chaque dimanche, avec ou sans prêtre nous terminons la célébration par la prière pour la paix.

Je profite de ce message pour exhorter tous ceux qui ont le droit de voter que d'assumer devant Dieu et devant la Nation ce grand devoir. Si on ne l’accomplit pas, on se rend coupable. Ensuite il faut l’acquitter selon sa conscience et en toute liberté. Pour cela :

1) Bien discerner le candidat qui a un projet qui pourra développer l’homme et tout l’homme dans notre région car beaucoup savent parler et font de la démagogie en promettant la lune. Ne jamais accepter le mensonge, les tromperies. Essayez toujours de découvrir s’ils cherchent le bien commun.

2) Ne jamais accepter d'être escroqué ne jamais accepter que votre droit ou votre choix soit acheté. Ne jamais céder aux menaces et aux intimidations de qui ce soit et surtout pas de certains responsables politiques ou dirigeants.

3) Que chacun vérifie bien son nom sur la liste électorale. Observez bien les indications concernant les élections. Efforcez-vous à bien écouter la radio ou lire les journaux. Suivez les instructions et les explications données par les personnes compétentes et crédibles. Accomplissez avec amour et dans la sagesse votre devoir de citoyen.

4) Suivez avec attention les résultats des élections pour que justice et paix règnent.

5) Il est bon de rappeler qu’il est interdit d’utiliser pour lieu de propagande ou d’élection les églises, les écoles, les salles, les terrains… de l’ECAR.

Je termine en nous exhortant à prier pour notre pays en le confiant à la Sainte Vierge selon les recommandations ci-dessus.

Que Dieu vous bénisse et que vous trouviez et fassiez ce qui est juste. Priez aussi pour serviteur.

le 29 août 2013
Martyre de St Jean Baptiste
+ Marc Benjamin Ramaroson, cm