Marche pour la famille: communiqué des évêques belges

« Préoccupation » face à une proposition de loi

| 556 clics

ROME, lundi 5 septembre 2005 (ZENIT.org) – Une « marche pour la famille » sera organisée le 10 septembre 2005 en Belgique, rappelle l’agence catholique belge « cathoBel » (www.cathobel.be), et la conférence épiscopale belge a publié un communiqué à ce sujet.



« Cette marche, soulignent les évêques, est l'initiative d'un collectif ne se réclamant d'aucune obédience religieuse ou politique. Son appel est une réaction à la proposition de loi tendant à ouvrir l'adoption aux couples homosexuels. Dans notre déclaration du 31 mai, nous avions également exprimé notre profonde préoccupation face à pareille proposition de loi. Nous y soulignions l'importance de garder la différence sexuelle comme repère fondateur du mariage et de la famille. Les objectifs de la manifestation du 10 septembre rejoignent en ce sens notre déclaration. Nous remercions et encourageons tous ceux qui s'engagent pour les valeurs familiales dans l'esprit de notre déclaration. Nous invitons les participants à la marche du 10 septembre à vivre cette initiative comme une démarche paisible pour la famille, qui est un des piliers de notre société ».

Voici le texte complet du communiqué publié le 2 septembre 2005 par la conférence épiscopale de Belgique :

« Le samedi 10 septembre est organisée une « marche pour la famille ». Cette marche est l'initiative d'un collectif ne se réclamant d'aucune obédience religieuse ou politique. Son appel est une réaction à la proposition de loi tendant à ouvrir l'adoption aux couples homosexuels.

« Dans notre déclaration du 31 mai (voir ci-dessous), nous avions également exprimé notre profonde préoccupation face à pareille proposition de loi. Nous y soulignions l'importance de garder la différence sexuelle comme repère fondateur du mariage et de la famille.

« Les objectifs de la manifestation du 10 septembre rejoignent en ce sens notre déclaration.

« Nous remercions et encourageons tous ceux qui s'engagent pour les valeurs familiales dans l'esprit de notre déclaration. Nous invitons les participants à la marche du 10 septembre à vivre cette initiative comme une démarche paisible pour la famille, qui est un des piliers de notre société ».

Déclaration des évêques de Belgique, en vue du débat sur l'adoption d'enfants par des couples homosexuels (publiée le 31 mai 2005)

« L'actualité politique va mettre à l'ordre du jour un débat parlementaire sur la question de l'adoption d'enfants par des couples homosexuels. Cette perspective nous préoccupe profondément. Nous ne mettons pas en doute la sincérité du désir des couples homosexuels souhaitant adopter. Nous n'entrons pas, non plus, dans le débat sur les conséquences qu'une telle adoption pourrait avoir sur l'évolution psychologique des enfants concernés, car cette question, aussi importante soit-elle, est loin d'être tranchée. Notre position s'appuie avant tout sur la préoccupation suivante : dans le contexte actuel, une telle mesure accrédite davantage encore l'idée que les couples homosexuels sont une simple variante par rapport au couple formé d'un homme et d'une femme.

« Avoir permis d'appeler « mariage » l'union de deux hommes ou de deux femmes est déjà un détournement du sens des mots et, surtout, de la réalité fondamentale qu'ils désignent. Légaliser de surcroît l'adoption dans un tel contexte augmenterait encore la confusion par rapport à la différence sexuelle qui est le repère fondateur de la famille ».