Marianistes : le P. Manuel J. Cortés Soriano nouveau supérieur général

Trentième successeur du bx Guillaume Joseph Chaminade

| 1141 clics

ROME, vendredi 13 juillet 2012 (ZENIT.org) –  Le P. Manuel J. Cortés Soriano a été élu ce 13 juillet 2012 comme supérieur général de la Société de Marie (Marianistes), pour un second mandat par les délégués du 34e Chapitre général actuellement réunis au siège de l'Administration générale de la congrégation, à Rome.

Né à Valence, Espagne, en 1945, le P. Manuel est entré au noviciat de la Société de Marie en 1961. Il a fait ses premiers voeux à Elorrio le 12 septembre 1962. Plusieurs années d'études et d'enseignement ont suivi. En 1970, il est entré au Séminaire Marianiste et a été ordonné prêtre en mars 1974 à Fribourg, Suisse. Au cours de ses cinquante années de vie marianiste, le P. Manuel a servi comme supérieur de communauté locale, aumônier scolaire, Maître de Novices et prêtre en paroisse. Il a été par ailleurs Provincial de la Province de Saragosse de 1988 à 1997. Le P. Manuel a fait des études supérieures en Sciences physiques et en Théologie. Il a écrit de nombreux livres. Il parle plusieurs langues, dont l'Anglais, l'Espagnol, le Français et l'Italien.

Il avait été élu comme trentième successeur du bienheureux Guillaume Joseph Chaminade (1761-1850), le 21 juillet 2006. Au cours de ce premier mandat, il a visité toutes les Unités de la Société de Marie, rencontré personnellement pratiquement tous les membres, et présidé le Conseil Général dans son travail d'animation et de gouvernement de la Société. Le P. Manuel va servir pour un second mandat de six ans. Avec les trois Conseillers Généraux qui vont être bientôt élus, il va exercer le leadership avec son équipe sur environ 1200 membres de la Société de Marie.

La Société de Marie, présente dans quelque 30 pays, a été fondée par le bienheureux Chaminade à Bordeaux, France, en 1817. Elle constitue une branche de la Famille marianiste composée aussi des Filles de Marie Immaculée (FMI), des Communautés laïques marianistes (CLM) et d'un institut séculier, l'Alliance mariale (AM). La Société de Marie a été fondée avec le charisme particulier de la “composition mixte”, ce qui signifie que à la fois frères et prêtres vivent et travaillent ensemble, en communauté, avec les mêmes droits.

Le Chapitre général continue, avec l'élection des Assistants généraux et il s’achèvera le 22 juillet. Les échanges permettront de déterminer les orientations et les priorités pour le nouveau Conseil général et pour la Société dans son ensemble.