Marie veille sur la mise en œuvre d’un « authentique renouveau conciliaire »

| 776 clics

ROME, Jeudi 8 décembre 2005 (ZENIT.org) – Marie veille sur la mise en œuvre d’un « authentique renouveau conciliaire », a déclaré le pape Benoît XVI avant l’angélus de midi, ce 8 décembre, fête de l’Immaculée conception de Marie, 40e anniversaire de la clôture du concile Vatican II par Paul VI, et traditionnellement jour férié à Rome.



« Aujourd’hui, disait le pape, ma pensée se reporte au 8 décembre 1965, lorsque le Serviteur de Dieu, Paul VI, a clôturé le concile œcuménique Vatican II, l’événement ecclésial le plus grand du XXe siècle, que le bienheureux Jean XXIII avait commencé trois ans auparavant ».

Le pape rappelait: « Au milieu de l’exultation de nombreux fidèles Place Saint-Pierre, Paul VI, a confié la mise en œuvre des documents conciliaires à la Vierge Marie, en l’invoquant sous le doux titre de Mère de l’Eglise ».

« En présidant ce matin une solennelle célébration eucharistique dans la basilique vaticane, j’ai voulu rendre grâce à Dieu pour le don du concile Vatican II, expliquait le pape. J’ai voulu en outre, louer la Très sainte Vierge Marie pour avoir accompagné ces quarante ans de vie ecclésiale, riche de tant d’événements ».

Le pape soulignait la protection de la Vierge Marie sur les pontificats de ses prédécesseurs et pour la mise en acte du concile: « De façon spéciale, Marie a veillé avec une sollicitude maternelle sur le pontificat des mes vénérés prédécesseurs. Chacun, avec une grande sagesse pastorale, a guidé la barque de Pierre sur la route de cet authentique renouveau conciliaire, en travaillant inlassablement pour la fidèle interprétation et mise en œuvre du concile Vatican II ».