Match interreligieux à Rome : un pari pour la paix

Répandre le message du pape

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 1127 clics

« Un nouveau pari pour la paix », afin de « répandre le message du pape pour la paix dans le monde » : c'est en ces termes que les organisateurs présentent le « match interreligieux pour la paix », qui aura lieu le 1er septembre 2014, à 20h45, dans le Stade olympique de Rome (cf. Zenit du 23 juillet 2014).

Inspiré par le pape François, ce match amical verra s'affronter des champions du football international représentant diverses cultures et religions : bouddhistes, chrétiens (catholiques et protestants), juifs, hindous, musulmans et shintoïstes.

Parmi les protagonistes, Zinedine Zidane est annoncé, mais aussi Diego Maradona, Lionel Messi, Francesco Totti, Gianluigi Buffon, Roberto Baggio, Andrea Pirlo, Mesut Özil, Yuto Nagatomo, Samuel Eto’o, Ronaldinho, David Trezeguet et Javier Zanetti. Le match sera diffusé en direct sur la chaîne de télévision nationale italienne RAI 1.

L’initiative a été présentée hier, 25 août, dans les locaux de Radio Vatican, en présence de Javier Zanetti, vice-président de l'Inter Milan et Mgr Guillermo Karcher, official de la secrétairerie d’État.

Mgr Karcher a transmis les salutations et la gratitude du pape pour ce « nouveau pari pour la paix » : « C’est le pape François lui-même qui a lancé cette idée : organiser un match interreligieux, un match amical entre des joueurs de toutes les équipes et de toutes les religions et confessions chrétiennes », a-t-il souligné.

Javier Zanetti a témoigné de la genèse du projet : « Lorsque j'en ai parlé avec le pape François, notre grande préoccupation était de faire quelque chose pour la paix mondiale. Le fait que tant de stars aient adhéré pourra aider le football professionnel à soutenir la paix. Même si des fonds seront collectés à des fins caritatives, l'objectif le plus important est de répandre le message du pape pour la paix dans le monde. »

L'événement est organisé par le réseau Scholas Occurrentes et la fondation P.U.P.I., fondée par Javier Zanetti, en partenariat avec l'Organisation des Nations-Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Pour M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, « la prévention et la résolution des conflits sont fondamentales pour atteindre l'objectif visant à l'éradication de la faim et de la malnutrition. En effet, sans la paix il ne peut y avoir de fin à la faim, et sans mettre un terme à la faim, il ne peut y avoir de paix ».

Le pape François a voulu que soit planté un olivier avant la partie. La recette du match sera versée au projet « Une alternative de vie », un réseau d'éducation pour la jeunesse défavorisée, en Europe et en Amérique latine, soutenu par P.U.P.I.

Le réseau international d’écoles, Scholas occurrentes, dépendant de l’Académie pontificale des sciences, se propose de transformer le monde en une société inclusive et éducative, notamment par le sport, l’art, la solidarité sociale. Il a été lancé par le pape François, avec l’adhésion de Lionel Messi, pour aider les enfants des rues.

Avec une traduction de Constance Roques