Mère Saint-Louis et le P. Brisson: deux miracles

Cinq autres décrets sur des "miracles"

| 1328 clics

ROME, lundi 19 décembre 2011 (ZENIT.org) – Deux miracles sont attribués à des Français, Mère Saint-Louis et le Père Brisson, ce qui ouvre la porte à leur éventuelle béatification.

Le pape Benoît XVI a reçu ce lundi matin, 19 décembre, au Vatican, le cardinal Angelo Amato, S.D.B., préfet de la Congrégation pour les causes des saints, et au cours de cette audience, le pape a autorisé la congrégation à promulguer des décrets concernant 7 miracles attribués à 7 bienheureux, 5 miracles dus à l’intercession de 5 « vénérables », le martyr de 66 chrétiens, et les « vertus héroïques » de 7 baptisés.

Cinq miracles sont donc attribués à l’intercession de cinq « vénérables », : un prêtre français et une veuve française, un prêtre italien, une bénédictine italienne, et une religieuse d’Argentine. Ces « signes » ouvrent la voie à leur éventuelle béatification.

Il s’agit de :

- Mère Saint-Louis (au siècle : Marie-Louise-Elisabeth de Lamoignon 1763-1825), veuve française, fondatrice des Sœurs de la charité de Saint-Louis ;

- Louis Brisson, prêtre français (1817-1908), fondateur des Oblats et Oblates de Saint-François de Sales ;

- Luigi Novarese, prêtre italien (1914-1984), fondateur de la « pieuse union » (aujourd’hui ce serait une « association de fidèles ») des Ouvriers silencieux de la Croix ;

- Maria Luisa (au siècle : Gertrude Prosperi 1799-1847), abbesse italienne de l’abbaye bénédictine de Trevi ;

- María Crecencia (au siècle : María Angelica Pérez 1897-1932), religieuse argentine des Filles de Notre Dame du Jardin, née à Buenaos Aires et morte au Chili.

ASB