Message aux Chaldéens pour la réconciliation et la paix en Irak

Conclusion du synode des évêques d’Irak et de la diaspora

| 1032 clics

ROME, Dimanche 13 Novembre 2005 (ZENIT.org) – Le pape Benoît XVI encourage « la communauté chaldéenne et tous les citoyens d’Irak » et il prie pour que le pays ne se décourage pas, et « continue sur le chemin de la réconciliation et de la paix ».



Le pape a en effet adressé un message dans ce sens aux 20 évêques chaldéens d’Irak et de la diaspora qui ont tenu leur synode cette semaine à Rome. Le message du pape ouvre ce 13 novembre la première page de L’Osservatore Romano dans son édition quotidienne en italien.

Le pape réaffirme dans son message sa « solidarité » et « l’assurance » de sa « prière » pour que ce « pays bien-aimé , en dépit de la situation actuelle difficile, sache ne pas se décourager et avancer sur la route de la réconciliation et de la paix ».

« Je vous exhorte, insiste le pape, à poursuivre votre engagement pastoral et votre ministère d’espérance pour toute la nation irakienne ».

Les catholiques chaldéens sont environ 600 000, quelque 800 000 catholiques, selon les chiffres officiels de l’Eglise. Dans la diaspora, en Amérique, en Europe et en Océanie, on compte environ 150 000 fidèles.

Le synode a été l’occasion d’achever la « révision des textes de la divine liturgie de rite syro-oriental ».

Cette réforme, souligne le pape devrait permettre un nouvel élan de dévotion.

Benoît XVI rappelle que ce travail a demandé deux ans d’étude et de décisions pas toujours faciles , mais que cela a constitué « une période au cours de laquelle l’Eglise chaldéenne a pu réfléchir plus à profondément au grand don de l’Eucharistie ».

Les évêques chaldéens se sont aussi penchés sur un projet de Droit canon particulier qui « devrait régler la vie interne » des communautés, étant donné, souligne encore Benoît XVI, qu’« une discipline canonique appropriée est nécessaire à l’accomplissement ordonné de la mission » confiée par le Christ.