Message aux évêques de Chine absents de l’assemblée

« Une profonde déception »

| 197 clics

ROME, Dimanche 23 octobre 2005 (ZENIT.org) – L’assemblée synodale évoque la « profonde déception » causée par l’absence des quatre évêques de Chine continentale invités par Benoît XVI et qui n’ont pas obtenu de visa. Leurs voix ont été comptées dans les calculs de la majorité des votants, et leurs fauteuils ont été laissés vides pendant les trois semaines de l’assemblée.



La lettre dit en effet : « Nous, Pères Synodaux, participants à la XIe Assemblée Générale Ordinaire du Synode des Évêques, en union avec le Pape Benoît XVI, nous souhaitons vous faire parvenir nos salutations fraternelles et cordiales. Votre absence des travaux synodaux a causé une profonde déception dans notre âme. Nous aurions été heureux de vous rencontrer et d’entendre raconter de votre propre voix l’histoire de votre expérience ecclésiale source de souffrances et de fruits. Tout cela n’a pas été possible, mais nous vous assurons que vous et toute l’Église qui est en Chine êtes particulièrement présents dans notre cœur et dans notre prière ».

A propos du thème du synode, la lettre affirme la communion réelle que l’Eucharistie constitue au-delà des distances: « Comme vous le savez, le Mystère eucharistique est au centre de nos réflexions. A cet égard, nous sommes heureux de souligner que c’est précisément dans l’Eucharistie, source et sommet de la vie et de la mission de l’Église, que nous sommes tous en communion avec le Christ et avec l’Église universelle. De tout cela, en union avec vous, nous rendons louange au Père éternel, source de tout bien: de Son cœur jaillit cet amour qui se reverse en nous à travers l’Esprit du Seigneur ressuscité, qui fait que nous n’avons “qu’un cœur et qu’une âme” (Actes 4, 32) ».

Enfin, la lettre exprime ce vœux pour « toutes les communautés ecclésiales en Chine » - un terme qui semble dépasser les frontières visibles de l’Eglise catholique - : « Dans le Seigneur Jésus, nous vous souhaitons que toutes les communautés ecclésiales en Chine fleurissent dans l’écoute de la Parole, dans la célébration du Mystère pascal et dans le service généreux aux frères. Ces vœux incluent l’ardent désir que l’on puisse rapidement trouver des chemins afin de rendre plus visible encore la pleine communion. Nous confions à la Très Sainte Vierge Marie, Mère de l’Église, ces vœux ardents, qui sont accompagnés par une fervente prière de toute l’Église »

La lettre est signée du Secrétaire Général du Synode des Évêques, Mgr Nikola ETEROVIC, et des trois présidents délégués, le préfet de la congrégation pour le Culte divin et la Discipline des sacrements, le cardinal Francis ARINZE, nigérian, le cardinal Juan SANDOVAL ÍÑIGUEZ, archevêque de Guadalajara, au Mexique, et le cardinal Placidus TOPPO, archevêque de Ranchi, en Inde.