Message de Noël du custode de Terre Sainte

« Soyons comme les bergers à la naissance du Christ ! »

| 1667 clics

ROME, Jeudi 18 décembre 2008 (ZENIT.org) - Face à la situation de crise économique et sociale actuelle, le custode de Terre Sainte, le père Pierbattista Pizzaballa, dans son message de Noël, invite les chrétiens à être comme les bergers à la naissance du Christ, pour être en mesure d'entendre le message d'espérance qu'ils avaient eux-mêmes entendu.

 Ce message de Noël, bref et affectueux se veut un message d'espérance pour une « Terre sainte souffrante et lacérée », tourmentée par les effets de la crise économique mondiale.

« L'âpreté de l'histoire que nous vivons cherche à nous clouer une cuirasse de fer sur le cœur pour étouffer la vie. Mais comment résister à la provocation de croire que l'annonce est vraie, que Dieu est vraiment entré dans le monde, qu'il existe une espérance pour nous aussi ? », s'interroge le P. Pizzaballa.

Pour le custode, « les tourments qui agitent aujourd'hui plus brutalement la société sont d'ordre économique. Tous sont menacés à l'improviste par un vent d'insécurité qui ébranle les fondations de toute illusion d'autosuffisance ».

« La société matérialiste découvre avec dépit ses fragilités les plus profondes. Etre pauvres ou pouvoir le devenir, devient pour tous une possibilité réelle. Mais cela représente seulement le signe extérieur d'une pauvreté plus profonde qui afflige l'âme. Aussi, nous nous découvrons pasteurs dans la nuit ».

Il a rappelé que pour les frères franciscains qui vivent en Terre Sainte, le pèlerinage à Bethléem, au cours de la nuit de Noël est « une très chère et très précieuse tradition ». Mais cette année, a-t-il dit, « plus que jamais, nous sommes certains de ne pas être seuls à chercher le Divin Enfant ».

« Il nous manque peut-être la rude simplicité des pasteurs mais l'angoisse du cœur et le besoin de lumière sont les mêmes. A nous aussi a été annoncé l'événement qui bouleverse l'histoire. Nous aussi, nous devons aller jusqu'à Bethléem, afin de trouver une réponse aux problèmes qui déchirent notre âme », a souligné encore le père Pizzaballa.

A Noël, surtout en Terre Sainte, « résonne le message qui peut rénover le monde. Venez tous à Bethléem, avec le cœur simple et la rencontre avec l'Enfant Jésus fera disparaître toute peur. Il existe encore une espérance pour tous ! », A-t-il conclu dans son message.

[Le texte complet est disponible sur Internet: http://www.custodia.org/spip.php?article4373&lang=fr]

 

Traduction française : Isabelle Cousturié