Mexique : le pape François invité par le président Pena Nieto

"Le Mexique vous aime et vous respecte"

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 471 clics

Le pape François a reçu le président du Mexique, M. Enrique Peña Nieto, samedi 7 juin 2014, au Vatican. Invité officiellement au Mexique au cours de la rencontre, le pape a exprimé son intention de s'y rendre, sans pour autant donner de date précise.

Enrique Peña Nieto a également rencontré le cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’État, accompagné de Mgr Dominique Mamberti, secrétaire pour les relations avec les États.

Le président mexicain était à Rome dans le cadre d'un voyage en Europe, où il a visité le Portugal et l'Espagne. La rencontre privée avec le pape a commencé aux environs de 13h et a duré quelque 25 minutes.

« Le but principal de ma visite était de lancer au pape une invitation amicale à visiter notre pays, au nom du Mexique », a déclaré le président Peña Nieto lors d'une conférence de presse après la rencontre.

Le pape « a accepté sans donner de date certaine », a-t-il précisé : « le pape a expliqué que ce serait une grande joie pour lui, car les habitants du Mexique sont en majorité catholiques ». Selon des chiffres de l'Aide à l’Église en détresse (AED), 95,9% des Mexicains sont chrétiens, et 88% catholiques.

Exprimant son « affection particulière pour le peuple mexicain », le pape a fait observer que ce peuple était certes « catholique », mais aussi particulièrement « Guadalupeen », en référence à Notre Dame de Guadalupe, « Impératrice du Mexique et Reine de l'Amérique », apparue à l’Indien Juan Diego sur la colline de Tepeyac, en 1531.

Selon un communiqué du Saint-Siège, les discussions ont évoqué quelques aspects de la vie du Mexique parmi lesquels « les réformes constitutionnelles concernant la liberté religieuse » mais aussi « des questions liées à l'actualité régionale et internationale ».

Divers thèmes d'intérêt commun ont été abordés, notamment « l'émigration, la lutte contre la pauvreté et le chômage, ainsi que les initiatives dédiées à la lutte contre la violence et le narcotrafic ».

Le traditionnel échange de cadeaux a eu lieu dans une atmosphère détendue : le président mexicain a donné au pape une statue de la Vierge de Guadalupe en bois et un maillot de l'équipe nationale de football, dédicacé par tous les joueurs.

Le pape François a quant à lui offert un médaillon représentant l'un des projets de la basilique Saint-Pierre, ainsi qu'une copie de l'exhortation apostolique Evangelii gaudium, dont il a indiqué « les parties les plus sociales : cela peut vous servir ». Avant de repartir, le président Peña Nieto a déclaré au pape : « Le Mexique vous aime et vous respecte ».

Avec une traduction d'Hugues de Warren