Mexique : Première rencontre de journalistes catholiques depuis 1909

Un réseau important de publications pour donner sa voix à l'Église

| 1429 clics

ROME, Vendredi 29 juillet 2011 (ZENIT.org) – C’est en présence des responsables de 38 journaux et revues de la presse catholique des diocèses du Mexique qu’a eu lieu, la semaine dernière, au siège de la Conférence des évêques Mexicains (CEM) de Lago de Guadalupe, la première rencontre nationale depuis 1909, des journalistes catholiques sur le thème : « L’identité de la presse catholique ».

Selon les détails fournis à ZENIT par le père Antonio Camacho Muñoz MG, secrétaire exécutif de la Commission épiscopale pour la pastorale de la communication sociale (CEPCOM), qui dépend de la CEM, la presse catholique est très présente au Mexique. La diffusion se chiffre à des milliers d’exemplaires tirés chaque mois dans tout le pays.

« Une diffusion qu’il ne faut pas sous-estimer », a commenté le père Camacho.

On compte dans le pays 70 journaux et magazines diocésains pour un tirage qui s'élève à près d'un demi million de copies par mois. A cela il faut ajouter les 650.000 exemplaires insérés, chaque semaine, dans divers médias par « Desde la Fe », l’organe officiel de l’archidiocèse de Mexico.

La plupart des publications sont lues par un lectorat local, ce qui met l'accent sur l'opportunité, de « créer un réseau de publications catholiques et une page web ou un portail catholique de journaux et revues circulant dans les diocèses du Mexique », ajoute le père Camacho Muñoz.

La rencontre des journalistes qui s’est achevée le vendredi 21 juillet, a permis d’illustrer l’identité d’un journal ou d’une revue catholique, surtout diocésaine, partant de divers aspects théologiques jusqu’aux stratégies de distribution.

Depuis décembre 1909, date de la dernière rencontre des journalistes catholiques dans le pays, l'Église n'a plus eu le droit de posséder un média (une interdiction en vigueur encore aujourd’hui pour les médias version électronique), et ces derniers n’avaient plus eu la possibilité de se réunir.

Ainsi, a expliqué à ZENIT le président de la CEPCOM, Mgr Luis Artemio Flores Calzada, évêque de Valle de Chalco, un des objectifs principaux de cette rencontre était de donner aux journalistes la possibilité de « faire connaissance », de « savoir qui ils sont » et d’ « avoir les idées bien claires sur les critères qui inspirent la presse catholique ».

Mgr Flores Calzada a évoqué à son tour, l’une des idées maîtresses de cette rencontre : créer un réseau de publications diocésaines qui « aide l'Église à être plus proche de ses fidèles » et soit « un soutien pour ces publications dans leur devoir d’informer et former le peuple de Dieu ».

L’idée, a-t-il précisé, serait de « créer une communion interne entre les médias catholiques de la presse mais également une présence dans le monde, dans la mesure où l'Église catholique a un message à transmettre et que la presse est un moyen pour annoncer l'Évangile et pour apporter un éclairage aux évènements qui surviennent dans notre pays ».

Cette nécessité est qualifiée d' « urgente » dans la synthèse des travaux de la rencontre. Les participants disent également espérer pouvoir compter sur un réseau de soutien des divers hebdomadaires, mensuels et autres, qui sont publiés dans les diocèses, tout comme sur une présence journalistique au niveau national qui donne la voix à l'Église et puisse participer au débat public.

Jaime Septién