Mexique: une violente persécution anti-catholique

Et l'innocence d'un prêtre, martyr

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 682 clics

Le martyrologe romain fait aujourd'hui mémoire de saint David Uribe Velasco, prêtre mexicain et martyr (1889-1927).

Il était curé d'Iguala, près de Guerro, dans le diocèse de Chilapa. Or, la promulgation de la constitution de 1917, anticléricale, fut le signal d'une persécution anti-catholique: la protestation des évêques provoqua une réaction violente du gouvernement.

La persécution s'aggrava en 1926: gouvernement créa une "Eglise schismatique" à sa botte, les évêques étrangers furent expulsés, les écoles privées et les œuvres de bienfaisance fermées. Les plus pauvres étaient frappés.

Le P. David fut arrêté: les soldats lui proposèrent la vie et un épiscopat dans l'Eglise schismatique de la République. Il répliqua qu'il ne manquait à son onction sacerdotale que l'onction du martyre.

"Je déclare ne pas avoir commis les délits qui me sont imputés, déclara-t-il en prison. Je suis dans la main de Dieu et de la Vierge de Guadalupe. Je demande pardon à Dieu et je pardonne à mes ennemis. Je demande pardon à tous ceux que j'ai offensés".

Il fut exécuté d'une balle dans la nuque, près de la gare de San Jose de Vistahermosa, dans le diocèse de Cuernavaca, le 12 avril 1927.