Mgr Foley propose une nouvelle matière à l’école : Comment utiliser les médias

Homélie du président du Conseil pontifical pour les Communications sociales

| 1735 clics

ROME, Dimanche 20 mai 2007 (ZENIT.org) – A l’occasion de la Journée mondiale des Communications sociales, célébrée ce dimanche, Mgr John P. Foley, président du Conseil pontifical pour les Communications sociales, propose aux écoles de donner aux enfants des cours sur la manière d’utiliser les médias.



« Dans les écoles nous avons des cours de littérature, d’histoire et, bien sûr, de religion. Pourquoi n’avons-nous pas davantage de cours sur les médias et sur comment les utiliser, sur comment en profiter ? » s’est interrogé Mgr Foley, vendredi dernier, au cours d’une homélie prononcée à l’université pontificale grégorienne.

Mgr Foley commentait le thème choisi cette année par le pape pour la Journée mondiale des Communications sociales : « Les enfants et les moyens de communication : un défi pour l’éducation ».

L’archevêque américain a souligné l’importance d’enseigner aux enfants à utiliser les médias de manière constructive.

Il a rappelé que les trois documents publiés par le Conseil dont il est le président, sur le thème de l’éthique – L’éthique en publicité (1997), L’éthique dans les communications (200) et L’éthique en Internet (2002) (cf. www.vatican.va) – approuvés par le cardinal Ratzinger lorsqu’il était préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, soulignent trois principes fondamentaux qui « doivent toujours être respectés : la vérité, la dignité de la personne individuelle et le bien commun ».

« Jésus s’est présenté comme étant ‘le chemin, la vérité et la vie’ », a poursuivi Mgr Foley.

« Nous devrions certainement enseigner aux enfants à rechercher ce qui est vrai et à ne pas se laisser tromper par ce qui est faux ou exagéré », a-t-il souligné.

L’archevêque a précisé qu’il faut bien sûr leur enseigner à rechercher « Jésus qui est la personnification de la vérité ».

« Mais ce discernement n’est pas toujours facile – a-t-il reconnu – et c’est pour cela que l’éducation des enfants à une bonne utilisation des médias est un défi : comment faire la différence entre le vrai et le faux, entre ce qui est important et ce qui est éphémère, entre ce qui est constructif et ce qui est destructif ».

Mgr Foley a conclu en rappelant qu’au cours de son récent voyage au Brésil, le pape a condamné aussi bien le communisme que le capitalisme.

« Il serait peut-être plus correct de dire qu’il nous a rappelé la nécessité de respecter à la fois la dignité de la personne individuelle et le bien commun, des leçons essentielles pour toute jeune personne », a-t-il expliqué.

« Ce sont ces leçons que nous devons enseigner dans et à travers les médias », a conclu Mgr Foley.