Mgr Twal « docteur honoris causa » de la faculté de théologie de Paderborn

Pour son rôle de pont entre les peuples et les religions

| 1154 clics

ROME, Vendredi 13 mai 2011 (ZENIT.org) - Le patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal, a reçu lundi 9 mai, le titre de « Docteur honoris causa » de la Faculté de théologie de Paderborn, en Westphalie (Allemagne), pour « son grand engagement en faveur de la paix et de la réconciliation entre les religions et les peuples du Moyen-Orient », souligne un communiqué de la faculté rapporté par le patriarcat latin de Jérusalem.

« On pourrait difficilement trouver un homme plus digne », a déclaré l'ancien ambassadeur d'Israël en Allemagne, Avi Primor, dans sa « Laudatio ». Rappelant «  le soin qu'apporte le patriarche à développer des écoles, des universités et des hôpitaux en Terre Sainte », il a souligné notamment les efforts déployés pour « faire tomber les préjugés entre les peuples et les religions ».

Mgr Fouad Twal a dédié ce prix à « tous les hommes de bonne volonté, du Moyen-Orient et de la communauté internationale qui font tout pour bâtir des ponts de compréhension mutuelle ». « Je crois que nous les arabes chrétiens, avons un rôle important dans le processus de paix », ajoute-t-il.

« En tant qu'arabe, nous avons les mêmes traditions, la même culture et la même langue que nos voisins musulmans », a-t-il dit, « mais en même temps nous sommes des chrétiens et avons une culture chrétienne, qui peut peut-être rappeler la culture occidentale ».

« C'est un pont possible entre les juifs et les arabes qui sont pris dans le conflit », a conclu Mgr Fouad. « La communauté internationale doit reconnaître le rôle que nous avons à jouer ici ».

Le patriarche a reçu un don de 5.000 euros qui sera remis à l'Université catholique de Madaba, sa ville natale en Jordanie, fondée en 2009.

Plus de 40 chevaliers et dames de l'Ordre équestre du Saint-Sépulcre ont pris part à la messe pontificale et à la cérémonie.