Migrants : L’UNHCR salue l’action du Conseil pontifical

Le droit d’asile en danger

| 1781 clics

ROME, Jeudi 22 avril 2010 (ZENIT.org) - Le représentant pour le Sud de l'Europe du Haut Commissariat de l'ONU pour les Réfugiés (UNHCR), Laurens Jolles, a exprimé son appréciation et son estime pour l'action du Conseil pontifical pour la pastorale des migrants et les personnes en déplacement et il a rendu hommage à Mgr Agostino Marchetto, secrétaire du dicastère, rapporte aujourd'hui Radio Vatican.

L'UNHCR se déclare en outre, surprise, ajoute Radio Vatican, que les autorités italiennes aient nié avoir repoussé, en collaboration avec les autorités lybiennes, un millier de migrants arrivés dans le canal de Sicile, sans les garanties nécessaires pour l'identification des éventuels réfugiés en situation de demander l'asile. Certains d'entre eux venaient d'Erythrée et de Somalie : des pays où persistent des situations d'insécurité et de violation des droits humains.

« Le rejet indistinct ne peut pas être adopté comme une mesure pour répondre à l'immigration irrégulière par la mer, ajoute l'UNHCR. Au contraire, cette pratique va miner la jouissance du droit d'asile en Italie, comme on le constate avec la chute drastique des demandes de 31.000 en 2008 à 17.000 environ en 2009 ».

L'UNHCR fait état de la présence en Italie de moins de 50.000 réfugiés, alors que dans d'autres pays de l'UE on monte à 300.000 (Grande Bretagne) et même à 600.000 (Allemagne).