Migrations : De nouvelles voies pour l'évangélisation

Journée mondiale des migrants et des réfugiés, le 15 janvier

| 1186 clics

ROME, mardi 10 janvier 2012 (ZENIT.org) – « Dans le monde des migrations, il est important de solliciter la solidarité concrète, la protection de la dignité et des droits des migrants, des réfugiés et des étudiants internationaux, le soutien de leurs efforts pour s’intégrer dans le pays d’arrivée sans perdre leur identité humaine et chrétienne. Il faut bien sûr aussi les sensibiliser à leurs devoirs envers la société qui les accueille » : ce sont quelques unes des réflexions offertes par le futur cardinal et président du Conseil pontifical pour la pastorale des migrants et des personnes en déplacement, Mgr Antonio Maria Veglio.

La journée mondiale des migrants et des réfugiés sera célébrée dimanche prochain, 15 janvier, sur le thème « Migrations et nouvelle évangélisation ».

A cette occasion, L’Osservatore Romano des 9-10 janvier 2012 a publié l’intervention du président du conseil pontifical pour la pastorale des migrants et des personnes en déplacement tiré du dernier numéro du mensuel « Migranti Press ».

Mgr Veglio souligne l’aspect positif des migrations : « Le phénomène migratoire produit un brassage des personnes et des peuples avec leurs caractéristiques sociales, culturelles et religieuses propres. Ce processus ouvre des voies uniques pour l’évangélisation parce qu’il offre aux communautés chrétiennes l’occasion de témoigner de Jésus-Christ, surtout à travers un dialogue respectueux et le témoignage concret de la solidarité. Les migrants peuvent aussi « réveiller la conscience chrétienne assoupie » en rappelant à une vie chrétienne plus cohérente.

Le président du Conseil pontifical rappelle les grandes lignes du message de Benoît XVI pour cette Journée mondiale : « C’est pourquoi, dans son message pour la journée mondiale des migrants et des réfugiés que l’on célèbrera le 15 janvier 2012, le Saint-Père invite à offrir une pastorale adéquate aux migrants afin qu’ils restent fermes dans leur foi, cohérents dans leur vie chrétienne et forts dans le témoignage qu’ils rendent à l’Evangile et qu’ils deviennent eux-mêmes des annonciateurs authentiques du kérygme évangélique ».

Il plaide pour la solidarité : « Dans le monde des migrations, il est important de solliciter la solidarité concrète, la protection de la dignité et des droits des migrants, des réfugiés et des étudiants internationaux, le soutien de leurs efforts pour s’intégrer dans le pays d’arrivée sans perdre leur identité humaine et chrétienne. Il faut bien sûr aussi les sensibiliser à leurs devoirs envers la société qui les accueille ».

A propos des media, ajoute Mgr Veglio, « le Saint-Père souligne le rôle important de la presse qui doit en appeler à la responsabilité des journalistes pour qu’ils travaillent avec conscience professionnelle, non seulement en donnant des nouvelles sur l’actualité mais aussi en contribuant à diffuser une culture de la solidarité, à travers les messages de vérité qu’ils adressent aux citoyens » : « En raison de l’impact immédiat qu’ils ont sur l’opinion publique, les mass media doivent se montrer particulièrement soucieux de fournir une information ample et correcte, évitant les terminologies démagogiques qui ont tendance à s’acharner sur l’image des migrants. Leur contribution est nécessaire pour sensibiliser la société à de nouvelles situations et à la réalité des violations des droits des réfugiés ».

Il rappelle aussi l’importance de la pastorale auprès des étudiants internationaux : « C’est la raison pour laquelle notre dicastère a déjà organisé, rappelle-t-il, deux congrès mondiaux pour la pastorale des étudiants internationaux : en 1996 et en 2005. Le IIIe congrès mondial s’est tenu à Rome, du 30 novembre au 3 décembre, sur le thème : « Étudiants internationaux et rencontre des cultures » dans le but d’étudier la réalité des étudiants internationaux tant comme sujets de la mobilité humaine que comme protagonistes de la nouvelle évangélisation dans les milieux académiques et universitaires. »

Hélène Ginabat