Milan ouvre ses portes aux milliers de familles du monde

A "Fieramilanocity", stands, librairies et expositions accessibles librement

| 1107 clics

Traduction d’Océane Le Gall

ROME, mardi 29 mai 2012 (ZENIT.org) – La ville de Milan ouvre largement ses portes, prête à accueillir les dizaines de milliers de pèlerins du monde entier qui ont commencé à se déverser dans ses rues pour célébrer la VIIème rencontre mondiale des familles, du 30 mai au 3 juin.

Paroisses et familles de la capitale économique italienne se sont retroussé les manches pour souhaiter la bienvenue aux pèlerins, mettant près de 47.000 lits à leur disposition et préparant pour eux une soixantaine d’espaces où faire la fête et réfléchir ensemble aux valeurs de la famille.

Parmi les nombreux évènements, le centre d’exposition « Fieramilanocity » proposera des stands, librairies et expositions pour les familles, accessibles librement.

Benoît XVI, qui participera au grand rassemblement du 1er au 3 juin, a invité dimanche dernier, durant la prière du Regina Coeli, fidèles et pèlerins à prier pour son bon déroulement (cf. ZENIT 27 mai 2012).

« La Famille : le travail et la fête » tel est le thème choisi pour cette septième édition organisée par le diocèse de Milan et le Conseil pontifical pour la famille.

Les institutions civiles de la province et de la ville de Milan se disent « satisfaites » des préparatifs, et à la fois « heureuses » et « curieuses » de voir toutes ces familles de multiples horizons qui entoureront le pape durant ces journées, la venue de Benoît XVI constituant également pour elles un moment d’émotion.

« La famille est le premier pilier de la société, nous sommes curieux de connaître nos hôtes », a déclaré le maire de Milan, Giuliano Pisapia. Cette rencontre est une « occasion unique » pour réfléchir à cette institution « capable d’introduire les plus jeunes à la vie et à ses valeurs », a dit pour sa part le président de la Province, Guido Podesta, tandis que le président de la Région Lombardie s’est dit « ému et reconnaissant » de l’arrivée du Saint-Père.

Le président de la Fondation Milan familles 2012, Mgr Erminio De Scalzi, continue de recruter des bénévoles pour assurer un bon service dans les divers lieux de prière.

« Milan s’est montrée une ville accueillante, il serait souhaitable que cet accueil s’étende aussi à tous les pèlerins qui voudront visiter nos églises », a-t-il estimé, en particulier les basiliques de grand intérêt artistique et historique, comme la cathédrale Saint-Ambroise de Milan, où Mgr De Scalzi espère pouvoir assurer des horaires continus et un service « adéquat » pour les confessions des fidèles.   

Les paroisses en ménagent pas leurs efforts: celle du Rédempteur, dans le quartier de Lorette, donnera l’hospitalité à une centaine de personnes, dont une quarantaine en provenance du Cameroun et de l’Equateur ; la paroisse de Saint-Ignace de Loyola, à Lambrate, conduira 1.000 personnes à la messe de dimanche avec le pape ; et la paroisse de Saint-Michel-Archange, à Turro, hébergera deux couples en provenance du Rwanda, 18 personnes de Madrid, et 31 autres du diocèse de Chieti.

Des moments de partage, de célébration et de fête ponctureront ces journées qui, depuis 1994, date de leur institution par Jean-Paul II, organisent tous les trois ans des rencontres, des entretiens et un congrès sur le thème choisi par le pape.

Pendant quatre jours, le centre d’exposition « Fieramilanocity » devient le centre névralgique de la famille : le Palais des congrès Al Mico de Milan accueille la "Foire internationale de la famille", une "Librairie de la famille" et deux expositions. La première exposition, intitulée « Parents de saints », est consacrée aux parents de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, la seconde « Le monde chez soi. Un petit village, une route. Le monde. Baranzate, un laboratoire pour l’avenir », brosse les portraits de 29 familles provenant d’autant de pays du monde et résidant tous à Baranzate, une petite commune de la province de Milan.

Les entrées à la foire et à la librairie sont libres et gratuites : visiteurs et congressistes peuvent y accéder par l’Entrée n. 3  viale Scarampo, dès ce mardi 29 mai jusqu’à vendredi 1er juin, de 9h00 à 19h00 et le samedi 2 juin de 9h00 à 12h30. Les organisateurs y attendent 50.000 visiteurs.